Une nouvelle campagne de vaccination contre le Covid-19 a démarré en Belgique en septembre

“La pandémie n’est pas encore terminée. Nous sommes actuellement dans la septième vague”, a déclaré Dirk Ramaekers, responsable de la vaccination de Taksforce, lors d’une conférence de presse mercredi. Ainsi, une nouvelle campagne de vaccination a été lancée. Ça commence en septembre. “Sur l’avis du Conseil supérieur de la santé, nos ministres ont pris un certain nombre de décisions pour assurer la protection maximale de la population pendant l’automne et l’hiver”, a-t-il déclaré.

À partir de septembre, tous les plus de 50 ans recevront une invitation à un 2e rappel de vaccination – i. CIM) santé. Les premières convocations seront envoyées début septembre ou mi-septembre au plus tard. Les groupes à risque seront vaccinés avant début octobre, les autres groupes avant début novembre, ont-ils assuré.

Plus précisément, différents groupes ont été identifiés. Les personnes âgées de 65 à 80 ans et les personnes immunodéprimées recevront leurs invitations proactives pour une nouvelle vaccination de rappel à partir de septembre, ainsi que les personnes de plus de 80 ans (avec un écart d’au moins 3 mois après la vaccination précédente). De plus, une campagne de rappel active est menée dans toutes les maisons de retraite, en respectant à nouveau l’intervalle minimum de 3 mois.

Dans le secteur de la santé – hôpitaux, première ligne et autres secteurs de soins – la vaccination à la demande sera déjà possible cet été et des invitations individuelles aux cours de remise à niveau seront envoyées à la rentrée dans le respect de l’intervalle de 3 mois.

Vient ensuite le virage des 50-64 ans par âge décroissant. Eux aussi recevront une invitation proactive.

See also  Des passagers d'un vol Ryanair Toulouse-Marrakech montent dans l'avion après plusieurs heures de retard

Le reste de la population adulte peut également recevoir une nouvelle dose, mais “à titre individuel, selon les modalités établies par les entités fédérées”, ont précisé les ministres.

Aucun rappel n’est actuellement prévu pour les 6 à 17 ans faute de données scientifiques suffisantes.

Par ailleurs, face à la recrudescence actuelle des contaminations par le variant BA5, qui représente aujourd’hui près de 80% des cas, le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke a réitéré quelques recommandations. « Si vous ne l’avez pas déjà fait, prenez rendez-vous pour le 1er recyclage. Faites-vous tester lorsque vous présentez des symptômes, utilisez les gestes barrières lorsque vous êtes à risque et cachez-vous à l’intérieur lorsque vous êtes à risque. Enfin, aérez votre intérieur. Nous sommes en train de créer un cadre légal pour la ventilation, mais en attendant, aérez ! C’est la somme de ces petits gestes qui fait la différence”, a-t-il déclaré.

Interrogé sur les coûts de la nouvelle campagne de vaccination, ce dernier n’a pas répondu. “Je n’ai pas de chiffres exacts. C’est très cher, mais nous le voulons et nous devons le faire”, a-t-il insisté.

Enfin, les discussions autour d’un éventuel retour du Covid Safe Ticket (CST) “ne sont pas à l’ordre du jour”, a confirmé la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale.

Leave a Comment

x