Qui est concerné par la mise à niveau de 4 % ?

C’est un train de mesures très attendu. Deux textes seront présentés en conseil des ministres ce jeudi 7 juillet. Si le premier est un projet de budget rectificatif, le second est une loi sur le pouvoir d’achat, qui contiendra notamment la revalorisation de 4% des pensions.

“Quand il s’agit de Régime de retraite pour 15 millions de retraités« Pour protéger les Français face à la hausse du coût de l’énergie, pour que des millions de Français puissent bénéficier d’un chèque alimentaire pour faire face aux urgences, j’imagine mal qui s’y opposerait », a déclaré Olivier Véran lundi 4 juillet. .

La revalorisation des retraites est évoquée depuis de nombreuses semaines. Elisabeth Borne avait déjà confirmé début juin l’an dernier que les pensions de vieillesse seraient liées à l’inflation.

Le ministre du Travail Olivier Dussopt a confirmé fin mai cette revalorisation affecte la “pension de juillet versée le 9 août”.. Ce délai d’un mois est courant. L’appréciation de 4% vise à se rapprocher de l’inflation, qui était supérieure à 5% sur un an en mai dernier.

La majoration de 4% ne s’applique qu’aux pensions de base

Quand on parle d’une augmentation de 4 % des pensions, on parle de une indexation qui ne touche que les pensions de base rappelles toi capitale. En effet, les retraites complémentaires sont gérées par les partenaires sociaux et donc pas par l’Etat. Sur France bleu Début juin, le premier ministre a confirmé que « toutes les retraites » seraient exceptionnellement augmentées de 4 % en raison de l’inflation. Ainsi, à partir du 9 août, les pensions seront versées aux 18 millions de retraités du secteur privé par la Caisse nationale d’assurance vieillesse. L’expédition.

Elisabeth Borne a évoqué une appréciation d’un montant mensuel “60 euros” Le ministre du Travail Olivier Dussopt a poussé un nouveau chiffre au micro pour “1.200 euros de retraites en juin 2022”. RTL. « Si on tient compte d’une inflation de 4 %, cela représenterait une appréciation pour une pension de 1 200 euros “un bénéfice de 45 euros par mois”il a argumenté. Cette reprise s’accompagne d’une augmentation au profit des pensions d’invalidité des régimes de base, ainsi que des prestations familiales et des minima sociaux.

Les éditeurs recommandent

L’actualité de la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL, abonnez-vous à la newsletter RTL Info pour suivre toute l’actualité au quotidien

See also  Attaque au couteau à Rodez : "Sans l'intervention des clients, il l'aurait poignardé à plusieurs reprises"

Leave a Comment

x