Quelle équipe peut détrôner le Nigeria ?

Publié le :

La Coupe d’Afrique des Nations féminine (CAN 2022) se déroulera au Maroc du 2 au 23 juillet. Les Nigérians, vainqueurs de onze éditions sur treize et triples champions, seront les grands favoris de cette CAN 2022. Une sélection parviendra-t-elle à mettre fin à la suprématie des Super Falcons et de leur attaquant vedette Asisat Oshoala ?

De notre envoyé spécial à Rabat,

Dans le football féminin, il n’y a aucun doute : il y a une nation qui domine sans vergogne le continent et c’est le Nigeria. Les statistiques en témoignent : en treize éditions [1], les Nigérians se sont imposés onze fois et restent sur trois titres consécutifs. Seuls les Équato-Guinéens, champions à domicile de 2008 et 2012, les ont parfois évincés. En 2012, les Super Falcons se sont classés quatrièmes, leur “pire” classement AFCON. De plus, depuis 1991, les ouest-africains ont remporté plus de 50 des quelque 60 matchs disputés lors de cette compétition. Ça signifie…

Les femmes nigérianes ont une supériorité psychologiquea déclaré à rfi.fr Haïfa Guedri, ancien international tunisien et agent lors de la CAN 2022 (2-23 juillet). Ils sont aussi favoris car tous les joueurs sont au même niveau. C’est la chose la plus importante pour garder le même niveau pendant un cours. “.

Dans ces conditions, quelle équipe pourra les détrôner au Maroc ? L’Afrique du Sud, force montante du football féminin africain, a un rêve. Il y a quatre ans, dans les phases finales, les Sud-Africains n’étaient pas allés très loin. Ils se sont inclinés aux tirs au but en finale de la CAN 2018 au Ghana (3-4 TAB, 0-0 après prolongation). Depuis, les banyana banyana ont encore progressé, estime Thembi Kgatlana. ” Pendant quelques années, notre équipe n’avait pas de grandes joueuses évoluant dans les meilleures ligues féminines à l’étranger, ce qui a donné un avantage au Nigeria et à d’autres équipes.commente l’attaquant de l’Atletico Madrid sur le site de la Confédération Africaine de Football (CAF). Les choses vont bien pour notre équipe aujourd’hui “.

See also  Sergio Perez (Red Bull), vainqueur du Grand Prix de Monaco : "Un rêve devient réalité"

LIRE (RE)VIEILLIR ► CAN féminine 2022 : Six joueuses à suivre au Maroc

“Des surprises lors de cette édition, comme la Tunisie et le Maroc”

Une réflexion que peuvent partager les Camerounais, sept fois sur le podium de la Coupe d’Afrique des Nations, comme les Sud-Africains et les Ghanéens (non qualifiés pour cette CAN 2022). La superstar nigériane Asisat Oshoala ne s’attend pas non plus à une formalité au Maroc. ” Nous ne sous-estimons aucune équipes’occupe de l’avant-centre du FC Barcelone. Évidemment, l’Afrique du Sud est une équipe très forte qui est aussi très compétitive. Mais nous sommes confrontés à des équipes comme le Cameroun, le Maroc et d’autres grandes équipes africaines. » Les Reines d’Afrique rencontrent les Banyana Banyana dès le premier tour du tournoi dans le groupe C le 4 juillet à Rabat. Une finale avant l’heure ? Haifa Guedri considère l’Afrique du Sud et le Cameroun comme d’autres favoris. Mais le Tunisien ajoute : Je pense qu’il y aura beaucoup de surprises lors de cette édition, comme les équipes tunisienne et marocaine. »

En attendant l’inauguration à Rabat le 23 juillet, les douze équipes participantes tenteront surtout d’accéder aux demi-finales. Une place dans le dernier carré équivaut en effet à un billet direct pour la prochaine Coupe du monde, prévue en 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande.

À (RE)LIRE ► CAN 2022 Féminine : Calendrier, Classements et Résultats

[1] Lors des deux premières éditions, 1991 et 1995, le tournoi se disputait sous forme de matchs aller-retour et servait essentiellement de qualification pour le Championnat du monde.

Leave a Comment

x