Que faire en cas de test positif ou de contact ?

Le nombre de cas reconnus positivement repart à la hausse avec un bond de 50% à la mi-juin. L’auto-isolement est toujours recommandé en cas de test positif, mais les règles varient en fonction du calendrier vaccinal.

La reprise de l’épidémie est en vue. Alors que les variantes particulièrement contagieuses BA.4 et BA.5 se multiplient rapidement, plus de 50% des nouveaux cas ont été découverts mi-juin. Compte tenu de ce nouveau saut, rappel des règles à suivre si vous êtes testé positif au virus ou êtes en contact.

Antigènes, PCR, autotests : tests disponibles

Comme c’est le cas depuis le début de la pandémie, un test est recommandé en cas de symptômes (fièvre, toux, fatigue, perte d’odorat, etc.) ou en cas de contact.

Divers tests sont disponibles pour cela. Le test antigénique, effectué par prélèvement nasal, permet de détecter la présence du virus ou de fragments de virus. Il est toujours possible en pharmacie et donne un résultat en 20 ou 30 minutes.

Un test PCR doit être réalisé pour déterminer si vous êtes porteur du virus au moment du test. Cette dernière est réalisée en laboratoire par prélèvement nasal ou salivaire. Les résultats sont disponibles après 24 heures.

Depuis avril, il est également possible d’effectuer un autotest à domicile. Leur vente est réglementée et uniquement possible en pharmacie, les supermarchés ont cessé d’en vendre. Cependant, en cas de test positif, une confirmation des résultats en laboratoire sera demandée.

Si vous êtes positif

Si le virus est positif, le ministère de la Santé recommande que les vaccinés restent en isolement pendant sept jours. Si le test antigène ou PCR est négatif et que vous n’avez présenté aucun symptôme au cours des 48 dernières heures, ce délai peut être réduit à cinq jours. Les règles sont les mêmes pour les enfants de moins de 12 ans, qui sont généralement mal vaccinés.

See also  Législatives : Elisabeth Borne promet de "travailler demain pour construire une action majoritaire"

Si vous n’avez jamais été vacciné ou pas complètement vacciné, la période d’isolement est plus longue : 10 jours. Même principe, il peut être raccourci à sept jours cette fois si le test antigénique ou le test PCR est négatif et qu’il reste 48 heures sans symptômes.

Si vous avez des contacts

Si vous avez été en contact avec une personne testée positive au Covid-19 pendant une longue période sans mesures de protection efficaces, vous êtes considéré comme un cas contact.

Ils ne sont pas immédiatement soumis à l’isolement obligatoire. Il est recommandé d’utiliser d’abord des gestes barrières stricts, puis de réaliser un test antigène, PCR ou autotest deux jours après avoir pris connaissance d’un contact avec un individu positif. Si vous êtes positif, et seulement si vous êtes positif, il vous sera demandé de vous isoler.

Pour rappel, un schéma vaccinal est considéré comme complet une semaine après l’injection d’une dose du vaccin Janssen ou de deux doses des autres vaccins. Une deuxième dose de rappel est recommandée trois mois après la dernière injection ou infection pour les personnes de plus de 80 ans et les personnes immunodéprimées, et six mois plus tard pour les personnes âgées de 60 à 79 ans.

Leave a Comment