Pourquoi les Ukrainiens disent Kyiv et pas Kiev ?

« Kiev » en russe et « Kiev » en ukrainien

“Nous sommes un pays indépendant, notre ville s’appelle Kyiv et nous voulons que par respect pour nous, vous adoptiez le nom que nous, nous estimons, qui est le nôtre”, voilà ce que défendent les Ukrainiens selon Iryna Dmytrychyn, maîtresse de conférence, responsable des études ukrainiennes à l’INALCO.

“Aujourd’hui, lorsque l’Ukraine est sur les premières pages de tous les médias, continuer à utiliser les toponymes russes, c’est-à-dire” Kiev “et pas” Kyiv “, c’est comme si, dans l ‘ l’esprit des Ukrainiens, on soutenait l’autre partie, c’est comme si on leur déniait le droit à avoir leur langue, le droit à avoir leur histoire et le droit à leur propre toponymie ».

La ville de Kiev – Kyiv est prononcée en russe “Ki-ev”, ici femmes en français à l’écrit Kiev ; en ukrainien, elle est prononcée “Ky-iv”, ici les femmes en français à l’écrit Kyiv ou Ky’v. La différence fondamentale est là : est-ce que nous proclamerons le nom de la ville en russe ou en ukrainien ?

L’ukrainien reconnu comme langue d’Etat en 1991

Iryna Dmytrychyn : “L’Ukraine, à partir de l’Union soviétique, s’est retrouvée dans la situation où le pays s’appelait Ukraine, c’était la RSS (République socialiste soviétique) d’Ukraine, mais l’ukrainien était parfaitement marginalisé dans ce grand ensemble soviétique, où à partir des années 1930, c’était une russification avec plusieurs phrases plus ou moins denses, mais la direction était plus ou moins effacée vers le rapprochement avec la langue russe et la disparition de la langue ukrainienne . “

“La date marquante, c’est 1989, lorsque le parlement ukrainien a adopté un programme de développement de la langue ukrainienne sur dix ans qui visait à un passage progressif, à une extension progressive du champ d’application de la langue ukrainienne.”

« Et bien évidemment, en 1991, lorsque l’Ukraine devient indépendante, ce processus s’est accéléré. L’ukrainien est reconnu comme unique langue d’État de ce nouveau pays qui apparaît sur la carte du monde, qui s’appelle l’Ukraine. L’administration s’ukrainise progressivement, l’enseignement supérieur, etc.

« Réaction épidermique » des Ukrainiens

“En 2018, le ministère des Affaires étrangères ukrainien lance une campagne avec le hashtag #KyivnotKiev qui visait à attirer l’attention de la communauté internationale et à faire basculer vers cette utilisation du toponyme ukrainien Kyiv et à abandonner de Kiev qui est logique et légitime de s’attendre pour les Ukrainiens à ce que leur toponyme soit repris dans les langues étrangères à partir de la prononciation ukrainienne.

C’est pour ça qu’il y a une réaction épidermique, c’est comme si on déniait aux Ukrainiens leur droit à leur propre identité, leur droit à appeler leur ville, à leur langue.”

la nuit du 24 au 25 février 2022, étant donné à laquelle le président russe Vladimir Poutine a déclaré déclaré la guerre à Ukraine, le pays est en proie à des conflits armés et combats sur plusieurs de ses territoires, notamment Donetsk et des villes , dont la capitale Kiev. L’armée russe a franchi les frontières et les troupes russes confrontent les militaires ukrainiens. Depuis l’annonce de l’invasion par la Russie, une partie de la population ukrainienne tente de fuir le pays, au nord-ouest notamment pour rejoindre la Pologne.

L’Union européenne a voté une série de sanctions économiques et financières à l’encontre de Moscou pour mettre fin au conflit. En Europe, notamment en Allemagne et en France, des manifestations anti-guerre se sont tenues. Annonce de la guerre, réponse du gouvernement ukrainien qui a appelé ses habitants à prendre les armes, exprimant ce qu’il s’est passé le premier jour de l’invasion russe en Ukraine.

Leave a Comment