pourquoi Google bloque les modifications dans Maps

L’outil de cartographie de Google pourrait-il être utilisé par les Russes pour intensifier les attaques aériennes en Ukraine ? C’est ce que craignent certains utilisateurs de Google Maps, qui depuis mardi ont accusé le géant de Mountain View d’héberger des informations susceptibles d’être utilisées par les Russes pour cibler des frappes aériennes sur plusieurs villes dont Kyiv ou Kharkiv.

Google, qui a reçu de nombreux signalements, prend les choses très au sérieux et a décidé de jouer la prudence en supprimant toutes les nouvelles informations récemment ajoutées sur la carte qui ont été signalées comme suspectes par les utilisateurs. Sur Twitter, un utilisateur a indiqué à Buzzfeed que certaines de ces informations éditées le 28 février dernier sur la carte ukrainienne de Google Maps correspondaient aux endroits que la Russie avait ciblés dans ses attaques aériennes.

Plusieurs dizaines d’utilisateurs ont d’ailleurs partagé des captures d’écran sur le réseau social où l’on peut voir plusieurs lieux de Kyiv impliquant une balise similaire « ФЕРМЕРСЬКЕ ГОСПОДАОРОСТВО » ou « СІЛЬСКЕ » ГОСПient Signrale agriculture » en anglais.

Devant l’afflux de signalements reçus, Google a mené une enquête pour finalement découvrir que ces modifications auraient été faites il y a plus d’un an. Néanmoins, face à la situation actuelle, la firme de Mountain View ne veut prendre aucun risque. Elle a supprimé l’ensemble des modifications limitées sur la carte ukrainienne depuis le 24 février et bloque de manière temporaire toutes les tentatives de modifications en Ukraine, en Biélorussie ainsi qu’en Russie.

Depuis que la Russie a envahi l’Ukraine, Google et Apple ont dû désactiver plusieurs fonctionnalités sur leurs services de cartographie en ligne. Accessibles très facilement, ceux-ci peuvent en effet s’avérer fort utiles pour obtenir des informations stratégiques. En couplant des images satellites et des informations enregistrées par Google Maps, un chercheur avait pu suivre l’invasion russe qui heures avant que la Russie ne lance son “opération militaire”.

Source : Actualités de Buzzfeed

Leave a Comment