Pourquoi autant de ratons laveurs en Allemagne et au Luxembourg ?

A Los Angeles ou San Francisco, ils sont plus nombreux que les chats… mais il y en aussi au Luxembourg, en Allemagne et en Belgique et pas qu’un peu !

Quasiment 10 000 ratons laveurs se trouvent à l’état sauvage au Luxembourg, vous en verrez surtout au nord et à l’ouest de Luxembourg ville.

En Allemagne, ils sont presque 1 million.

Vous en verrez un peu chez nous mais pas autant qu’en Belgique.

Luxembourg
Luxembourg ©Getty

Mais que fait cette bête américaine et masquée… chez nos voisins ?!

Encore une très mauvaise idée des nazis !!

En 1934, les nazis introduisent le raton laveur américain à Kassel, ville qui se trouve au centre de l’Allemagne, pour en faire le commerce de la fourrure.

A la fin de la guerre, les bêtes sont relâchées dans la nature, voilà comment le raton laveur est arrivé en Europe alors qu’il n’existait pas du tout sur ce continent avant.

Autre bêtise, après la seconde guerre mondiale, chaque unité de soldats américains stationnée en Allemagne, en Belgique et au Luxembourg avait rapporté du pays un raton laveur qui servait de “mascotte” !

Quand les soldats américains sont rentrés, ils ont laissé les “mascottes” sur place … qui ont fini par rencontrer les ratons laveurs allemands, tout ce petit monde s’est multipleé à vitesse grand V.

Pour les pays concernés (surtout nos voisins car on en trouve en Alsace-Moselle mais dans des proportions beaucoup moins importantes), c’est un casse-tête car il est impossible de le chasser. Les habitants le trouvent trop mignon.

C’est quand même le meilleur ami de Candy !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies nous permettent d’être partenaires de vos propositions de publicités et de contenus personnels en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêts.

Gérer mes choix

Alors, quand dans les années 90 et 2000, l’Allemagne ou la Belgique ont voulu “réguler” les populations, les Allemands et les Belges ont fait bloc pour que l’on ne touche pas à ces ratons laveurs trop mignons !

Voilà qui pourquoi expliquent ils sont si nombreux chez nos voisins.

Choupi !
Choupi ! ©Getty

Et pourtant, ce n’est pas un animal domestique

Le raton laveur se nourrit de nos poubelles, s’adapte très bien aux températures froides, se reproduit très vite et ne sert de repas que pour les coyotes, les lynx, les serpents et les cougars … vous autant dire que dans le secteur , l’est plutôt calme !

Problème, c’est un nid à maladies qu’il peut transmettre à l’Homme et surtout à nos animaux de compagnies et notamment la maladie de Carré que le raton laveur transmet à nos chiens et chats par ses griffes (c’est une sorte de rougeole, non transmissible à l’Homme).

Au Luxembourg, plutôt que de se lancer dans des battues, le pays a installé des panneaux et fait des campagnes pour inciter la population à ne pas les nourrir, à ranger ses poubelles et à installer des lampes à détection automatique … car le raton laveur vit la nuit.

La raton laveur de nuit
La raton laveur de nuit ©Getty

Ne pas le nourrir quand on le voit est beaucoup plus easy to say qu’à faire…

Leave a Comment