Ploemeur : La refonte est terminée

Après un mauvais épisode dans lequel le club breton s’est endormi, il a retrouvé une dynamique constructive.

Face à l’île de Groix, dans cette commune de Ploemeur aux sept plages magnifiques, le club de rugby local a fêté ses trente ans en déversant pas moins de cent cinquante tonnes de sable en centre-ville et en organisant un tournoi de beach rugby en plein le milieu. Le déplacement d’une centaine de mètres d’habitat naturel a été conçu comme un objet publicitaire pour la population locale. Avec ce tournoi iconoclaste, comme on le ferait à Strasbourg et partout ailleurs où les plages ne règnent pas dans les rues, le club de rugby fait savoir que son activité a pleinement repris. Il est sorti d’une période difficile, même s’il avait pensé à s’enfuir. Lorsque les Lanesteriens sont montés en Fédérale 3, leurs dirigeants avaient imaginé une solide équipe morbihannaise combinée avec les voisins de Lanester.

Cet arrangement d’équipe senior avait provoqué une fragmentation progressive des activités restantes. Le club avait suspendu ses activités pendant une saison. “Quand je suis revenu d’un passage en Nouvelle-Calédonie en 2019 après quelques années d’absence, j’ai trouvé notre club en mauvais état. C’est pourquoi j’ai décidé d’y investir.”dit Erwann Rigoussen, qui est devenu président après son retour il y a trois ans et qui est également responsable de l’entraînement de l’équipe nationale senior. « Notre école de rugby, florissante avec ses quatre-vingt-dix licenciés, en présentait à peine trente. Il fallait vraiment tout recommencer. Depuis trois ans, malgré les difficultés liées aux deux ans de Covid, nous avons formé une petite équipe assidue au plateau et tous nos joueurs dans toutes nos catégories ont trouvé un cadre dynamique.

See also  Streaming en ligne gratuit Link at Home - gacialisdtiyk.com

Champion de la troisième série

Sans vraiment imaginer un plan de relance, Ploemeur a retrouvé une certaine crédibilité dans ce club familial, qui avait un peu souffert de son ambition, en resserrant les liens. Au cours des deux années Covid, l’équipe senior n’avait pas réussi à étendre sa domination sur le groupe troisième-quatrième série jusqu’au bout. Elle était restée sans promotion au bas de la hiérarchie bretonne pendant les années Blanches. Elle vient de remporter le titre de championne de troisième série et jouera en Régional 2 la saison prochaine.

Son équipe, âgée de 23 ans en moyenne, est appuyée par quelques jeunes revenus au pays après avoir acquis une expérience au gouvernement fédéral. L’école de rugby est revenue à une fréquentation moyenne de 70 pratiquants. “Il nous faut maintenant créer une structure plus efficace pour gérer cette dynamique”, précise Erwann Rigoussen. Il est temps de penser à l’avenir, de recruter des enfants et de former des éducateurs. Il est probablement temps de proposer un nouveau plan qui respecte notre tradition familiale. »

Leave a Comment