Pierre Richard “avare et obsédé de sexe” ? Ces leaks inquiétants d’un réalisateur culte

Récemment invité à l’émission Jour J de Flavie Flament sur RTL, le scénariste-réalisateur Francis Veber a fait de curieuses révélations sur Pierre Richard, avec qui il a beaucoup tourné. Personne ne s’attendait vraiment à entendre ça.

C’est l’un des réalisateurs vedettes français. Francis Veber est surtout connu pour avoir créé le personnage de François Pignon, largement interprété au cinéma. Par Pierre-Richard (Amis et Les réfugiés)Jacques Villeret (Dîner des idiots)Daniel Auteuil (Penderie)Gad Elmaleh (enrobage) et Patrick Timsit (le remake de le fauteur de troubles).

Celui qui a le plus façonné ce personnage est évidemment Pierre Richardqui a séduit de nombreux Français par son interprétation pleine d’esprit et spontanée et continue de séduire aujourd’hui. Pour tout le monde, Pierre Richard est l’incarnation d’une personne attachante et ô combien maladroite., idiot mais pas trop, assez pour qu’on en tombe amoureux. Autrement dit, Pierre Richard a toujours été cet ami un peu « chiant » qu’on aime compter parmi ses proches, avec qui on ne s’ennuie jamais.

Il est donc difficile de se faire une mauvaise image de Pierre Richard, tant apprécié par plusieurs générations. Pourtant, au micro de Flavie Flament, Francis Veber a dévoilé quelques anecdotes plutôt compromettantes sur l’acteur.

Francis Veber “J’ai vécu des scènes extravagantes avec Pierre”

En 2020, lors de la publication des mémoires de Francis Veber le garder entre nousLes lecteurs ont pu lire que Pierre est Richard “avare et obsédé sexuel”. Des révélations qui surprennent et auxquelles on ne veut pas forcément croire.

Pourtant, avec sa franchise légendaire, le réalisateur a confirmé cette information à travers quelques anecdotes sur les fusillades au micro de Flavie Flament, dont une qui a eu lieu pendant le tournage des deux hommes. La chèvre. Le réalisateur a expliqué que Pierre Richard avait amené une jeune femme avec qui il sortait, l’avait surnommée “l’amour” et l’avait traitée comme une petite fille : “C’était compliqué parce que Pierre était un peu plus âgé qu’elle et le matin, ils plaisantaient tous les deux au petit-déjeuner. Et ça disait : « Est-ce qu’elle veut des biscottes ? Oui, elle veut des biscottes. Apparemment nous sommes arrivés assez tendus, Depardieu et moise souvient Francis Veber.

Lancé, le réalisateur a également tenu à partager un autre souvenir du même tournage impliquant Pierre Richard et sa compagne de l’époque : “Il était dans la salle de maquillage avec ‘Love’. Et il y avait un rideau. Et Gérard Depardieu était maquillé mais il a fait rage dans le dos, ce qui a amené Depardieu à se mettre le pinceau de maquillage dans les yeux. Et il a crié : ‘Vous avez fini, salauds ?’ » confiée à l’auteur.

Francis Veber et Pierre Richard sont toujours amis

Malgré ces anecdotes, qui peuvent au moins nuire à l’image de Pierre Richard, et les allégations portées contre lui dans ses mémoires, Francis Veber a assuré à Flavie Flament de rester “toujours ami avec Pierre”.

A ce sujet, le réalisateur revient dans ses mémoires sur une interrogation du passé : “Je me demandais si notre connexion ne lui faisait pas plus de mal que de bien. Il a arrêté d’écrire et de réaliser pendant qu’il travaillait avec moi, et je me souviens qu’il disait dans la presse : « Ma chance et ma malchance, c’est d’avoir rencontré un auteur.il a écrit.

C’est une amitié assez unique entre les deux hommes, mais sincère et loyale. Ensemble, le duo a pu, parfois avec l’aide d’un autre monstre du cinéma français, Gérard Depardieu, Des comédies qui ont laissé des souvenirs et qui dureront longtemps. Ces films se transmettent de génération en génération, se partagent en famille et c’est la seule chose dont on veut se souvenir, en arrière-plan. Pignon sera toujours Pignon. Interprété par de nombreux acteurs, à bien des égards, mais Pierre Richard a dû être capable de lui donner un certain caractère, une moue dont on se souviendra toujours, un certain genre, un humour si propre… Pierre Richard, pour la majorité des Français c’est avant tout ça.

Leave a Comment