Nancy : pourquoi les bus et trams ne peuvent pas être gratuits pour tous, selon le maire

Un incident radio majeur empêche les véhicules du réseau Stan de circulaire à Nancy ce mercredi.
Depuis le 1er mars 2022, les trams et bus du Grand Nancy sont gratuits pour les moins de 18 ans. (© Illustration / Nicolas Zaugra / Lorraine Actu)

Dans un live Facebook diffusé le 1er mars dernier, le maire PS de Nancy, Mathieu Klein, a expliqué la raison pour laquelle les transports en commun ne pourraient être gratuits pour tous, alors qu’ils viennent de l’être à l’échelle du Grand Nancy pour les moins de 18 ans.

Gratuits pour les mineurs depuis peu

Depuis le 1er mars 2022 en vigueur, les tramways et les bus du réseau Stan sont gratuits pour les mineurs dans les 20 communes de la métropole.

Répondant à une question d’un internaute, M. Klein à expliqué pourquoi la gratuité ne pouvait être étendue à tous pour le moment :

Nous ne pouvons pas, aujourd’hui dans le Grand Nancy, basculer sur la gratuité pour toutes et tous, parce que je suis aussi comptable des deniers publics. La situation financière de la métropole du Grand Nancy est difficile, et nous tentons progressivement de la redresser depuis 18 mois. Donc nous faisons des choix, des choix qui sont aussi adaptés à notre capacité d’action […]. Par exemple, la gratuité aux moins de 18 ans représente 630 000 euros à 640 000 euros de recettes annuelles ici ne seront pas perçues pour la Grande métropole de Nancy. Donc c’est aussi un choix politique fort qui doit être assumé par les élus du Grand Nancy.

Mathieu KleinMaire de Nancy

40 000 jeunes concernés

D’après le maire, ce sont « 40 000 jeunes habitants du Grand Nancy qui sont concernés » par cette mesure.

See also  France - Monde | La capitale ukrainienne bombardée lors de la visite du secrétaire général de l'ONU

« Avant même le démarrage de la gratuité, 17 500 jeunes avaient commandé leur carte pour pouvoir en bénéficier », indique-t-il.

Le maire alerté sur la situation des personnes handicapées

Alerté également sur l’absence de gratuité pour les personnes handicapées, parfois dépendantes de ces modes de transport, l’élu a expliqué avoir «mis en place un groupe de travail à la métropole qui réfléchit à une nouvelle grille tarifaire globale».

«Nous vous présenterons une proposition prochainement pour une amélioration de ces tarifs», annonce-t-il, toujours en parlant d’un point de vue global, et donc pas seulement pour les personnes handicapées.

Vidéos: en ce moment sur Actu

La gratuité déjà en vigueur le week-end

Enfin, Mathieu Klein fait remarquer que “certains tarifs ont déjà été diminués, notamment pour les étudiants, lors de la rentrée universitaire précédente”.

Le rappel aussi que “la gratuité des transports le week-end pour toutes et pour tous a été accordée en décembre 2020”.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Lorraine Actu dans l’espace Mon Actu. En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villages et marques préférés.

Leave a Comment

x