MotoGP Qatar J2 : Pecco Bagnaia (Ducati/9) révèle pourquoi il n’est pas devant et ce n’est pas de sa faute

Pecco Bagnaia est est arrivé au Qatar pour le premier Grand Prix de la saison en tant que grand favori de cette nouvelle course au titre. En moins de deux jours, il est rentré dans le rang et il s’élancera seulement le neuvième de cette première des 21 joutes au programme de cette année. De quoi remettre les idées en place tandis que le vice-champion du monde est à la recherche d’une sérénité qu’il avait permis de si bien boucler la dernière campagne. Assurer de son avenir en rouge jusqu’en 2024, il peut s’accorder ce temps mais il n’hésite pas à signaler qu’il a peut-être été trop sollicité dans les diverses mises au point par son employeur…

Une dernière remarque que l’on gardera en tête dans le déroulé de cette compétition 2022 que les Ducati officialiseront avec un moteur hybride 2021-2022, livré son dernier opus notamment aux pilotes Pramac qui n’en demandaient pas tant. Car c’est sur les indications de Pecco Bagnaia que cette stratégie a été actée. Mais peut-être dans un contexte difficile sur lequel l’Italien lève le voile, comme pour mieux expliquer sa prestation en demi-teinte dans ce Grand Prix du Qatar…

Le Champion du Monde 2018 de Moto2 dit ainsi : « pour la première fois depuis le début de l’année, j’ai roulé sur la même moto en deux séances. Avant, il s’agissait toujours de tester différentes choses. À ce jour, depuis le premier jour des tests cette année, je n’ai pas pu penser qu’à moi en une seule séance. Aujourd’hui, dans FP4, viens avec la maison pour la première fois », A révélé Pecco. ” Le warm up sera certiinement très, très important pour moi demain. On peut dire que ma saison a commencé aujourd’hui car aujourd’hui c’était la première fois que je pensais à moi. J’ai aussi commencé à travailler sur le set-up, pour la première fois aujourd’hui “.

See also  Pourquoi TotalEnergies est accroche au pays de Vladimir Poutine

Le thème étant révélé, Bagnaia insiste particulièrement dessus et sur ses conséquences : ” je savais que ce serait plus difficile. Si vous avez de nombreux jours de test, vous avez également plus de temps. Pendant les quelques jours de test cette année, nous avons beaucoup essayé, peut-être trop”. Puis il se représente : ” néanmoins, c’est la bonne chose à faire, c’est le rôle d’un pilote d’usine. Je suis content d’être dans l’équipe d’usine et je suis content qu’il y ait eu beaucoup de choses à tester “. Maïs chassez le naturel… « Mais je sais aussi que nous ne sommes pas devant aujourd’hui car en tant que pilote, je dois retrouver cette sensation. Aujourd’hui, j’ai pu à nouveau penser à moi et quand je suis rentré dans les stands après FP4, la première chose que j’ai dite a été : ‘Je suis content d’avoir retrouvé cette sensation de l’année dernière. “

Pecco Bagnaia sous les projecteurs

Pecco Bagnaia : pour être réaliste et crédible, il faut se dire : le top 5 serait bien en cours”

Le quadruple vainqueur de la saison 2021 a été mentionné à plusieurs reprises comme prétendant majeur au titre à approche de la saison, ma il atténue les attententes avant la course d’ouverture : ” Un bon résultat serait une place dans le top 5 sur Dimanche. Il faut être réaliste et ce week-end beaucoup de pilotes sont plus rapides que moi. Mais je pense qu’avec les choses que nous avons trouvées aujourd’hui, nous pouvons beaucoup nous améliorer demain – une fois au warm-up puis en course, nous trouvons généralement toujours un peu plus “.

See also  Droits des femmes : pourquoi le chemin vers l'égalité est si long ?

Celui sur lequel Ducati fond de grands espoirs pour ramener un second titre pilotes après celui de Casey Stoner en 2007 : « je voudrais dire que je peux gagner demain. Mais pour être réaliste et crédible, il faut se dire : le top 5 serait bien demain. Nous devons également garder à l’Esprit que ce n’est que le premier week-end de course de la saison. Nous n’avons pas à nous inquiéter maintenant. Oui, nous étions inquiets maintenant, ce serait vraiment dramatique. Je suis culoz confiant et culoz content de ce que nous avons trouvé aujourd’hui. J’ai pu à nouveau rouler la moto avec mon style aujourd’hui, donc je suis content “. Des messages ont néanmoins été passés par celui qualifié tout juste dans le top 10 alors qu’il avait décroché cinq pole positions lors des six derniers Grands Prix un dernier…

Moto GP Qatar, Bagnaia : "J'aimerais dire que je peux gagner, mais ce n'est pas comme ça"

MotoGP Qatar J2 : Qualifications

Qatar

Crédit classement motogp.com

Leave a Comment

x