LoL : Pourquoi la Shyvanna top de Bwipo fait autant parler en LCS ?

Photo: Ligue des légendes

Alors qu’on regarde d’un œil les LCS à cause de ses horaires très tardifs, on s’est dit qu’il était temps de vous donner quelques nouvelles de Gabriël”Bwipo“Rau, l’ancien couteau suisse de Fnatic. Redevenu toplaner à temps plein chez Team Liquid, l’a fait parler de lui ce week-end pour avoir sorti une Shyvana top. ‘en remettent pas … Ils ne sont peut-être pas encore habitués au champion pool infiniment depth du Belge qui n’hésite jamais à innover. Même si pour le coup, il serait plus juste de parler d’un pick rempli de nostalgie qui est en voie de disparition.

Un demi-dragon en voie de disparition

Chyvana a connu son heure de gloire pendant la saison 4. À l’époque, les réservoirs dominaient la toplane et on s’ennuyait sec sur la voie du haut. Entre le demi-dragon, Dr Mundo ou Trundle, il ne se Passit pas grand chose. Pour vous dire, le champion le plus “spectaculaire” de l’époque était Renekton, le bon vieux crocodile qui garde cependant un gameplay limité. En Amérique du Nord, la dernière fois qu’on a vu une Shyvana au top, c’était en 2015 (Impact). Comme c’était il y a près de 6 ans, on comprend mieux pourquoi l’Amérique du Nord est toute émoustillée.

Après il faut quand même un peu démystifier l’évènement. Chez les pros, une Haut Shyvana avait pu être aperçue l’année dernière en ERL allemande (téléphones). En saison 10 il y en avait eu 8 dont une fois dans une ligue qualificative pour les Mondiaux (PCS). Le pick reste donc une rareté, mais ce n’est pas non plus un Mew Shiny.

Ce qui est plus intéressant, c’est de voir que le champion a bien évolué au cours des années. Lors des saisons 4/5 qu’ont connues nos grands frères, Shyvana était avant tout un tank capable d’absorber énormément de dégâts. Elle infligeait des dommages modérés, sauf quand les joueurs devaient la jouer AD (botrk). Aujourd’hui, le champion conserve un tank respectable, mais comme l’a fait Bwipo, les joueurs aiment bien Prendre de le PA pour poke un maximum avec ses boules de flammes, surtout en ARAM ou dans la jungle.

C’est là toute la beauté de League of Legends et de l’évolution des métagames. Les choses changent et rien n’est gravé dans la roche !

export-lol

Bonne nouvelle pour la communauté League of Legends. Petit à petit la vie reprend ses droits et une région a annoncé la présence d’un public en direct pour ses playoffs du Spring Split. Malheureusement pour nous, cette région n’est pas l’Europe, même si on peut encore espérer une bonne nouvelle !

Leave a Comment