Les tracteurs tondeuses se présentent à Saint-Sulpice-le-Dunois (Creuse)

Si les pilotes de Formule 1 démarrent généralement sur un kart et une piste au tarmac très lisse et sans incident, on peut retrouver de futurs champions de rallye raid sur les pistes herbeuses escarpées de la Creuse au volant d’un tracteur tondeuse.
A l’image de leurs homologues brûleurs d’asphalte, les machines sont gâtées et les réglages sont d’une grande importance pour faire une bonne course et surtout… la finir !

Course de tracteurs tondeuses à gazon à Saint Sulpice le Dunois

Lundi, une demi-heure avant le premier des quatre départs, sur le circuit de 700 mètres de Saint-Sulpice-le-Dunois, les moteurs commencent déjà à ronronner pour ceux qui veulent démarrer la première clé et les pilotes individuels de l’équipe. bricolez et peaufinez le moindre détail qui pourrait faire économiser à votre machine même une petite valeur de km/h.
Pour gagner c’est très simple, il faut décrocher la première place au meilleur des quatre courses de 30 minutes.

Il y a des débutants…

Nicolas et Sylvain, deux Creusois d’Anzême, sont partis pour la deuxième fois avec leur machine de 17 ch : “On a changé la poulie et certaines pièces pour être plus rapide, notre tracteur peut ainsi atteindre 40 km/h”, expliquent-ils.

Course de tracteurs tondeuses à gazon à Saint Sulpice le Dunois

Ils ont eu leur baptême sur gazon non loin de Saint-Sulpice-le-Dunois il y a trois ans alors qu’ils participaient à l’une des courses du circuit de la Creuse à Jouillat, juste avant que le Covid ne les frappe.
Mais comment vous est venue l’idée de devenir pilote de tracteur de pelouse de course ? Très simple : « en regardant un événement un jour ».
Une seule course creusoise a redémarré aujourd’hui après la pandémie, celle de Saint-Sulpice-le-Dunois.
Et si Nicolas et Sylvain sont encore débutants, ils ont dû affronter les experts du Loir-et-Cher, les frères Moreau sont aussi surnommés “les Momos”.

Recevez par mail notre newsletter loisirs et trouvez des idées d’excursions et d’activités dans votre région.

NL {“path”:”mini-thematique-inscription”,”thematique”:”MT_Loisirs”,”accessCode”:”14172765″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”: “KEEP_ALL”,”filterMotsCles”:”1|12|37|1957″,”gabarit”:”generic”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4172765″,”idArticlesList”:”4172765″, “idDepartement”:”242″,”idZone”:”12958″,”motsCles”:”1|12|37|1957″,”premium”:”true”,”pubs”:”banniere_haute|article”,”site “:”MT”,”sousDomain”:”www”,”urlTitle”:”les-tracteurs-tondeuses-en-exposition-a-saint-sulpice-le-dunois-creuse«}

… et des professionnels

Jackie, Michel et Christian Moreau en sont à leur septième course depuis le début de l’année : “On est de Châtillon-sur-Cher, on est tombés il y a sept ans parce qu’il y avait une course près de chez nous.”
Aujourd’hui, les trois frères parcourent la France entière et participent même à des courses d’endurance comme les 24 Heures des Petites-Armoises dans les Ardennes.

Course de tracteurs tondeuses à gazon à Saint Sulpice le Dunois

Équipés chacun d’une machine, ils n’ont pas eu l’occasion de tondre la pelouse : ils ont animé la course jusqu’à ce que Michel casse la boîte de vitesses à la fin de la première manche et que Christian le rejoigne dans la deuxième manche à cause d’un problème de dessous de caisse du mécanicien.
Jackie a fait le show, à fond du début à la fin, son tracteur tournant comme une horloge. Il a terminé premier dans trois des quatre courses.
Le pilote du Loir-et-Cher, qui avait déjà remporté les quatre éditions précédentes, est arrivé à cinq reprises.

Course de tracteurs tondeuses à gazon à Saint Sulpice le Dunois

Avec cette nouvelle course, le Comité des Fêtes de Saint-Sulpice-le-Dunois a réussi son pari, la nouvelle piste est une réussite, même si elle est jugée très technique par les pilotes et les machines sans cesse en panne. Le public a également fait son chemin, il n’y avait plus de place derrière les rambardes de sécurité pour supporter ces bolides qui peuvent rouler jusqu’à 50 kilomètres à l’heure, avec la réglementation prévue pour ce parcours : « Pour pouvoir concourir, vous avait besoin d’un tracteur de 18 ch et les chauffeurs n’avaient pas le droit de modifier le moteur ou la transmission », explique Gérard Baucher, vice-président du comité des fêtes.
Et pour ceux qui se demandent, non, ces modèles ne tondront pas votre pelouse car le système de tonte n’est pas essentiel pour la course.

La Creuse, ce département du centre ouest

Cédric Goessens

Leave a Comment