Les États-Unis veulent traduire en justice un Montréalais soupçonné d’être le roi du commerce du Xanax

Un Montréalais fait face à une demande d’extradition des États-Unis, où il est soupçonné d’être un méga-trafiquant de drogue sur le dark web, après avoir été trahi par un suiveur retrouvé lors d’une invasion de son domicile, ce qui a permis aux enquêteurs de l’identifier.

• Lisez également : Utilisé à mauvais escient pour un mot de passe

“La bande-annonce comportait un symbole utilisé par l’alias AlpraKing sur des photographies utilisées pour représenter des drogues vendues au toile sombre », disent les autorités américaines dans la demande d’Alexandre Beaudry.

L’homme de 31 ans est ce résident de L’Île-des-Sœurs qui s’est retrouvé dans son luxueux appartement au coeur d’un violent cambriolage de domicile le 12 mai dernier. Deux attaquants l’ont attaqué pour mettre la main sur le mot de passe de son portefeuille contenant des dizaines de millions de dollars en crypto-monnaie.


FD BREAKING HOME MONTRÉAL

Photo de la demande d’extradition

Bien qu’il semblait mener une vie décente, Beaudry avait déjà été jugé et condamné en 2015 à 18 mois à domicile pour fabrication et trafic de stéroïdes et de médicaments contrefaits.

Cette fois, cependant, il fait face à des accusations beaucoup plus graves, car la Drug Enforcement Administration (DEA) le soupçonne d’être un méga-revendeur qui aurait vendu des millions de pilules Xanax de contrebande sur le dark web sous le pseudonyme d’AlpraKing, entre autres. . Quantik ou BenzoChems.


FD BREAKING HOME MONTRÉAL

Un empire impressionnant

Plusieurs éléments de la demande d’extradition brossent un portrait de l’impressionnant empire que Beaudry, selon les experts de la DEA, a bâti avec succès pour vendre ce tranquillisant très prisé des jeunes.

Beaudry aurait joué un rôle si important dans la vente de Xanax que l’un des plus grands distributeurs du médicament aux États-Unis a accepté de travailler sous ses ordres et de lui verser un pourcentage de ses bénéfices. Ce subordonné pourrait vendre 1 million de pilules chaque mois, révèle la pétition.

See also  Le chanteur castré Dani est décédé à l'âge de 77 ans

Selon la DEA, le Montréalais et ses associés se sont approvisionnés auprès de fournisseurs en Chine. Le médicament était parfois livré directement à ceux qui passaient des commandes sur le dark web.

Dans d’autres cas, du Xanax contrefait aurait été fourni en grandes quantités à des complices au Canada et aux États-Unis pour être revendu en plus petites quantités.


L'agression d'Alexandre Beaudry en mai a donné lieu à une opération policière.

Photo d’archive

L’agression d’Alexandre Beaudry en mai a donné lieu à une opération policière.

Analyse informatique approfondie

Après de longues enquêtes avec des analyses informatiques approfondies, la comparaison d’informations ouvertes, l’examen de comptes bancaires, mais aussi grâce à des témoins repentis, Beaudry a finalement été identifié.

Cependant, il ne manquait qu’une seule petite pièce du puzzle, qui s’est avérée être le symbole sur l’étiquette de Beaudry, le même que celui associé au vendeur AlpraKing. Les autorités américaines demandent alors à la hâte son arrestation à Montréal afin d’éviter tout risque de fuite.

Beaudry a été arrêté par la Gendarmerie royale du Canada la semaine dernière. Il reviendra au tribunal pour de nouveaux procès vendredi. Elle est défendue par Mes Claude Boucher et Debora de Thomasis.

Ciblé pour son portefeuille de plusieurs millions


Sur la plateforme Reddit, Alexandre Beaudry se serait vanté d'être un prolifique trafiquant d'êtres humains en postant ces photos.

Capture d’écran de Reddit

Sur la plateforme Reddit, Alexandre Beaudry se serait vanté d’être un prolifique trafiquant d’êtres humains en postant ces photos.

Le natif de Montréal a été battu dans son luxueux condo à l’âge de 29 anse Le dernier étage d’une tour de L’Île-des-Sœurs aurait été attaqué en mai dernier par deux criminels ayant l’intention de voler le mot de passe de son portefeuille de dizaines de millions de dollars en crypto-monnaie.

C’est ce qu’Alexandre Beaudry aurait dit à la police de Montréal après que les deux hommes masqués et armés ont fait irruption chez lui et ont tenté de l’attacher.

See also  Un trafiquant d'os capturé par les Américains

Selon ses propres déclarations, il a réussi à arracher l’arme des mains de l’un des agresseurs. Puis ils ont commencé à le battre. Finalement, il a pu s’échapper dans une pièce pour appeler à l’aide.

“Les autorités américaines pensent que cette attaque est liée au fait que Beaudry est en possession d’une quantité importante de bitcoins, lit-on dans une demande d’extradition. [Elles] croyant que Beaudry prendra des mesures pour accroître sa sécurité, cacher davantage ses biens ou fuir. »

Une valeur astronomique

Selon le document judiciaire, les analyses de serveur par les enquêteurs ont révélé qu’entre mars 2015 et juillet 2017, Beaudry a réussi à vendre Xanax avec seulement trois alias au point de récolter seulement 6 100 bitcoins. Aux prix actuels, cela équivaut à une somme colossale de plus de 161 millions de dollars.

D’autres analyses informatiques suggèrent que Beaudry aurait accumulé jusqu’à 18 000 bitcoins sur 22 000 transactions au total.

Les gains astronomiques que les Américains attribuent à Beaudry pourraient expliquer pourquoi il a pu acheter son condo à L’Île-des-Sœurs pour 1,7 million de dollars sans contracter d’hypothèque.

Les informations dans Le journal Le mois de mai dernier a également été cité dans la requête du bureau du procureur du Connecticut pour des poursuites pénales contre le Montréalais.

arrêté à la maison

Enfin, le 30 juin, 59 jours après avoir été victime de l’invasion de domicile, l’homme de 31 ans a été menotté dans son appartement.

Le mandat indiquait qu’il devait être chez lui pour que les autorités l’arrêtent et les autorités se sont donné beaucoup de mal pour s’en assurer.

La police de Montréal lui a donc donné rendez-vous pour lui montrer des photos de suspects potentiels.

Il a été arrêté par des agents de la Gendarmerie royale du Canada peu après la rencontre. Leur crainte était qu’il décide de fuir la justice – il en avait déjà évoqué l’idée – car il devait être averti le lendemain par sa banque en Suisse que des Américains s’intéressaient à ses comptes.

See also  L'empreinte carbone, cette machine à dettes

“Dans des communications privées, Beaudry a parlé des millions qu’il aurait amassés et conservés dans des comptes Offshore ou dans des portefeuilles de crypto-monnaie », déclarent les autorités américaines.

IL ÉTAIT UN ANCIEN KINGPIN


FD BREAKING HOME MONTRÉAL

Dans un billet de la page Reddit, attribué par les autorités américaines à Alexandre Beaudry, ce dernier se vante d’être un ancien “caïd” du dark web et d’être “responsable de l’épidémie de Xanax en Amérique”.


FD BREAKING HOME MONTRÉAL

  • Il affirme y avoir vendu plus de 15 millions de tablettes sous plusieurs pseudonymes, s’être rempli les poches pour 7 millions de dollars, mais “passé le flambeau à d’autres et formé des apprentis”.
  • Le natif de Montréal a également publié plusieurs photos de ses opérations sur Reddit, montrant des sacs de Xanax mais aussi des liasses de billets canadiens.
  • Selon la demande d’extradition américaine, il a également demandé à un modérateur du forum Reddit de supprimer tout commentaire faisant allusion à “AlpraKing est Alexandre Beaudry” tout en permettant aux internautes ordinaires de découvrir sa véritable identité.

CE QUE DIT LA REQUÊTE


Alexandre Beaudry

Photo tirée de la page Facebook d’Alexandre Beaudry

Alexandre Beaudry

“Entre janvier 2016 et juillet 2017, l’alias AlpraKing a réalisé au moins 1 300 ventes de substances contrôlées, principalement de l’alprazolam (Xanax), et a reçu plus de 3 000 bitcoins de clients. »

“Les agents de la DEA savent que Beaudry a soulevé des inquiétudes concernant l’extradition vers les États-Unis et une longue peine de prison. »

« Beaudry et ses complices disposent d’importantes ressources financières issues du narcotrafic qui pourraient leur permettre de fuir la justice. »

Avez-vous des informations sur cette histoire que vous aimeriez partager avec nous?

Avez-vous un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous ou appelez-nous directement au 1-800-63SCOOP.

Leave a Comment

x