“Le COVID-19 est toujours présent” | François Legault reçoit sa quatrième dose de vaccin

François Legault a reçu vendredi sa quatrième dose du vaccin contre la COVID-19, à la veille du début d’une nouvelle campagne de vaccination que la Santé publique prépare pour cet automne. Il a exhorté tous les Québécois vaccinés depuis plus de cinq mois à recevoir une dose de rappel.

Publié à 14h32

Henri Ouellette-Vézina

Henri Ouellette-Vézina
La presse

« Nous suivons de près la situation et les choses vont relativement bien au Québec, mais la COVID-19 est toujours présente. Il est important que tout le monde comprenne qu’après cinq mois, le vaccin perd de son efficacité », a déclaré le premier ministre dans une brève déclaration aux médias alors qu’il recevait son vaccin à la clinique Chauveau, dans l’est de Montréal.

Notant qu’« il y a présentement de la place » dans les centres de vaccination du Québec, il a remercié le personnel et les infirmières pour leur travail depuis le début de la pandémie.

M. Legault a également adressé ce message aux plus jeunes : “Je sais qu’ils sont moins à risque, mais c’est quand même important d’être unis et de se faire vacciner pour réduire la contagion”.


« Ensemble, nous gagnerons ce combat. Ce n’est malheureusement pas fini, mais c’est beaucoup plus maîtrisé que ce qu’on a connu les premiers mois de la pandémie”, a-t-il ajouté, avant de conclure sur la campagne électorale : “On va voir beaucoup de monde dans les prochaines semaines , vous devez donc vous protéger”.

Dans la foulée de M. Legault, on note que ce dernier voulait avant tout « donner l’exemple », alors qu’à partir du 15 août des personnes résidant en CHSLD, en résidences privées pour aînés (RPA) ou dans d’autres milieux de vie le feront dans le Be en mesure d’obtenir une nouvelle dose de rappel, selon le directeur national de la santé publique, le Dr.droit Luc Boileau. Le reste de la campagne se déroulera dans l’ordre de priorité établi lors des campagnes précédentes. La Santé publique a pour objectif d’ouvrir la vaccination à l’ensemble de la population d’ici fin septembre.

See also  Sécheresse en Ille et Vilaine. Arrosage, prélèvements d'eau… La préfecture durcit les restrictions

Toujours au ralenti

Pour l’instant, la campagne de vaccination du Québec est au ralenti depuis une dizaine de jours. La province administre en moyenne 8 500 doses par jour, soit une baisse de 10 % en une semaine. Cette diminution est principalement due au fait que le nombre de personnes récupérant leur dose de rappel diminue rapidement. A l’inverse, très peu de jeunes enfants viennent se faire vacciner, un peu moins de 500 par jour.


À ce jour, 83,7 % des Québécois ont reçu deux doses, mais seulement 53,0 % en ont reçu trois et 17,4 % en ont reçu quatre. Parmi les jeunes enfants qui peuvent être vaccinés pendant 10 jours, seulement 1,3 % d’entre eux ont été vaccinés.

Rappelons que la propagation de la COVID-19 et la pression que la pandémie exerce sur le réseau de la santé québécois continuent de diminuer. Vendredi, la province a signalé une baisse de 27 admissions à l’hôpital mais 14 décès supplémentaires.

Jeudi, Ddroit Boileau avait indiqué qu’il n’envisageait pas de rétablir des mesures obligatoires comme le port du masque, ce que M. Legault a également réitéré vendredi. “Nous verrons comment cela se déroulera au cours des prochaines semaines alors que nous traitons d’une nouvelle variante […] Nous y ferons attention. Mais pour le moment, notre objectif n’est pas de ramener des engagements”, avait expliqué M. Boileau.

Avec Pierre-André Normandin, La presse

Leave a Comment