L’autoroute A20 ne rouvrira pas tout de suite

Près de 48 heures après la chute d’un cylindre sur le chantier de la passerelle entre Bastide et Puy Ponchet, les experts ont tiré leurs premières conclusions. La structure est stable, mais certains appuis ont besoin de renfort. L’autoroute A20 pourrait rouvrir en fin de semaine prochaine.

La structure est fiable à 100 %. Il n’y a pas de problèmes de stabilité.

Bertrand Brouard, directeur d’exploitation de Limoges Métropole

Près de 48 heures après l’incident de la passerelle piétonne qui doit enjamber l’A20 entre La Bastide et le Puy Ponchet, le discours du maître d’ouvrage, Limoges Métropole, aurait eu un effet apaisant.

Une dizaine d’experts et d’ingénieurs du groupe Eiffage sont sur place depuis mercredi 22 juin à 4 heures du matin. Ils travaillent sur des modèles statiques et dynamiques complexes pour évaluer la stabilité de la structure. Des capteurs ont été positionnés pour s’assurer qu’il n’y a pas de mouvement. Et la réponse est claire : “La passerelle ne bouge pas d’un millimètre”assure Thierry Wolkiewiez, directeur général d’Eiffage Métal France, lui-même venu de Strasbourg.
Cependant, certaines réparations pour renforcer les supports endommagés sont nécessaires et devraient être terminées ce week-end.

Concernant la cause de la chute du cylindre, la réponse est moins claire : “Nous sommes toujours dans la phase d’enquête, mais nous en savons suffisamment en interne pour garantir que cela ne se reproduira plus dans le reste de nos opérations.”

Prochaine étape : l’élaboration d’un rapport technique très précis par les experts, à remettre à la préfecture de la Haute-Vienne en début ou milieu de semaine prochaine.
C’est en effet l’Etat qui autorisera ou non la réouverture de l’autoroute.

See also  Quels sont les risques sanitaires de la chaleur (et comment les éviter) ?

“La préfecture nous a promis d’examiner le dossier au plus vite”, assure Bertrand Bouard. À ce stade, donc, un retour à la normale sur l’autoroute est à envisager d’ici la fin de la semaine prochaine, probablement vendredi mais pas avant.

Les perturbations du trafic à Limoges risquent donc de se poursuivre dans les prochains jours. L’autoroute A20 reste suspendue entre les embranchements 30 et 33 entre Limoges et Panazol et les déviations installées de mardi à mercredi soir sont donc maintenues.

Prendre la direction du sud (direction Paris – Province) et sortir de l’autoroute à la sortie 30 « Limoges-Nord », prendre le Boulevard Robert Schuman, l’Avenue Louis Armand, l’Avenue Jean Monnet (RD250), l’Avenue Benoît Frachon (RD250). , Route du Palais (RD29) jusqu’à l’autoroute A20 par la bretelle de sortie 33 « Limoges Centre ».

En direction du Nord (Direction Province-Paris), sortez de l’autoroute à la sortie 33 « Limoges-Centre », prenez la Route du Palais (RD29), l’Avenue Benoît Frachon (RD250), l’Avenue Jean Monnet (RD250), le Boulevard Robert Schuman pour rejoindre la Autoroute A20 par la bretelle jusqu’à la sortie 30 « Limoges-Nord ».

CMS ContentHasMedia_15458844

Autre itinéraire conseillé, notamment pour les camions : prendre la sortie 28 (Grossereix) et suivre le fléchage par la RN520, la RN141, puis les Boulevards de Limoges jusqu’à la jonction 36 (Limoges-sud – Nexon) direction Paris-province. En direction de Provincial-Paris, prendre la sortie 36 et suivre les panneaux jusqu’à la sortie 28.

Grâce à cette carte interactive, vous pouvez suivre en direct l’état du trafic.

See also  Leclerc en pole, suivez la course en direct

Le chantier de la passerelle qui doit enjamber l’autoroute A20 entre La Bastide et Puy-Ponchet est suspendu depuis la nuit du mardi 21 au mercredi 22 juin. Incertain : la chute d’un vérin qui soutenait le pont et servait à régler la hauteur.

La quinzaine d’ouvriers présents sur le chantier au moment de l’incident étaient en pleine opération de fonçage : à l’aide de vérins, ils ont relevé légèrement la passerelle pour retirer progressivement plusieurs panneaux, abaissant ainsi le pont d’environ un mètre sur le Puy Ponchet. côté, où la rive est plus basse qu’à La Bastide.

Le lancement du pont, qui a commencé le 15 juin, aurait dû s’achever mercredi. Mais il a été stoppé alors qu’il reste encore une quinzaine de mètres pour centrer définitivement la passerelle piétonne côté La Bastide.

Le processus de tirage doit continuer “dans environ trois semaines”, annonce Thierry Wolkiewiez, PDG d’Eiffage France, mais ce petit report ne devrait pas affecter le calendrier global des travaux. Jusqu’à présent, l’ouverture de la passerelle piétonne pour les piétons, les cyclistes et les bus est prévue pour le printemps 2023.

Leave a Comment

x