La tirade de Zohra Bitan

Le député du Nupes, Louis Boyard, a établi un parallèle entre le port du voile obligatoire en Iran et Eric Zemmour, qui fait campagne pour le faire respecter en France, affirmant que tous deux sont des “ennemis de la liberté des femmes”.

Alors que la colère monte en Iran et que de nombreuses femmes retirent leur voile obligatoire pour protester contre le régime théocratique, le député Nupes Louis Boyard affirme qu’il n’y a pas de différence entre Eric Zemmour et les dirigeants iraniens, l’un veut retirer le voile, d’autres le forcer à le lever.

“Il n’y a pas de différence entre un Zemmour qui se bat pour arracher les voiles des femmes et des dirigeants iraniens qui se battent pour les imposer “Grandes Gueules” en réponse à Eric Zemmour, le président de la Reconquête, qui a lui-même fait le parallèle entre la situation en Iran et un message en France.

“On a le droit de penser que le voile est un instrument d’oppression”

La sortie de Louis Boyard a fait bondir Zohra Bitan sur le plateau des “Grandes Gueules” ce vendredi. “Ce n’est pas sa première tentative. Il fait une comparaison complètement stupide et dangereuse qui montre son idéologie”, a-t-elle lancé sur RMC et RMC Story, occultant la première comparaison d’Eric Zemmour.

« Ici, les femmes sont libres de le porter. Et si elles le portent et que nous ne sommes pas d’accord, personne ne les attrape, personne ne les tue et nous avons le droit de croire que le voile est un instrument d’oppression. S’il n’y avait pas cela, tout d’abord, il n’y aurait pas de soucis ailleurs en Iran”, a-t-elle ajouté.

“Il essaie de nous dire que le combat des Iraniennes est celui des Françaises voilées ici. C’est honteux. Il veut relativiser et minimiser l’influence barbare des islamistes”, a ajouté Zohra Bitan.

Si le cheminot Christian Poncet estime pour sa part que Zohra Bitan “va trop loin avec l’islamisme”, il regrette comme elle le départ de Louis Boyard. « Nous ne pouvons pas comparer ce qui se passe en Iran et en France. Il ne se rend pas compte que c’est l’enfer ce qui se passe là-bas. Toutes les dictatures islamistes, quand elles arrivent à quelque chose, la première chose qu’elles font, c’est de priver les femmes de leurs droits et de les obliger à porter le voile”, conclut-il.

Mahsa Amini, morte après avoir été arrêtée pour avoir porté un voile trop court

Selon les médias officiels, au moins 17 personnes sont mortes lors des manifestations en Iran. Les manifestations ont éclaté après que les autorités ont annoncé la mort de Mahsa Amini, 22 ans. Elle avait été arrêtée pour “port de vêtements inappropriés” par la police des mœurs, chargée de faire respecter le code vestimentaire strict de la République islamique, qui l’accusait de porter un voile qui ne couvrait pas suffisamment sa tête.

Des témoins affirment l’avoir vue battue dans un fourgon de police avant d’être emmenée dans un commissariat puis à l’hôpital, où elle est finalement décédée vendredi dernier après avoir été dans le coma pendant trois jours.

Leave a Comment