Je suis tombé sur la série Chloé, un thriller tombé à l’eau et pourtant…

Il y a des séries qui sont sur toutes les lèvres, impossible de les éviter. C’est parfois une bonne chose, mais cela a tendance à en agacer plus d’un. A tel point qu’il peut couper l’envie de découvrir le fameux programme, comme ce fut le cas avec le Jeu de calmar. D’autres séries, en revanche, ne bénéficient pas d’autant de visibilité. Et pourtant c’est bien dommage. Chloe appartient à cette deuxième catégorie.

Discrètement sur Prime Video, avec une communication très limitée autour d’elle Le jeune et L’été je suis devenu jolie, Chloe mais a tout le potentiel pour faire des étincelles. Nous avons donc décidé de corriger tout cela dans cet article. Si vous aimez les thrillers passionnants, vous les trouverez ici. On vous donne 3 raisons de découvrir Chloe.

Un complot qui nous prend à la gorge

Chloe met en lumière les pires réseaux sociaux. Oui, à l’heure où ce dernier est bombé et que tout le monde veut montrer qu’il est vivant “sa meilleure vie”, il ne faut pas oublier leur hypocrisie. Comme on dit, les apparences sont parfois trompeuses. C’est pourquoi l’application BeReal est née.

Maintenant qu’il en soit ainsi. dans le ChloeElle semble accro aux apparences et aime faire semblant d’être ce qu’elle n’est pas. Des moments qui lui permettent de sortir de son quotidien plutôt triste, enchaînant les petits boulots misérables avec sa mère, victime d’une démence précoce et de quelques traumatismes anciens. Tout est bon pour s’écraser dans une soirée chic et tromper les gens. Rien de bien méchant, mais cela en dit long sur la personnalité fragile de Becky.

See also  MotoGP : chronologie de deux ans de souffrance par Marc Marquez

De plus, la jeune femme aime passer du temps sur les réseaux sociaux, notamment sur une version très (très) proche d’Instagram. Une façon pour elle de s’évader de son quotidien morne. Elle passe des heures à parcourir les messages et se perd souvent dans les profondeurs de l’application. Surtout, le réseau social lui permet de garder un œil sur Chloé, son amie d’enfance, qu’elle a perdue de vue depuis des années et qui semble sourire bec et ongles. Oui, mais un jour Chloé se suicide. Lorsque Becky l’a découvert sur les réseaux sociaux, l’annonce a fait l’effet d’une bombe. Comment cette jeune femme qui avait tout pour être heureuse a-t-elle pu se suicider ? Encore plus troublant, Chloé a essayé d’atteindre Becky deux fois la nuit où elle a sauté d’une falaise. Pourquoi l’appelait-elle après des années de silence radio ?

Confuse et en deuil, Becky décide d’enquêter à sa manière sur la mort inattendue de son ancienne meilleure amie. En retour, elle fera ce qu’elle fait le mieux : faire semblant d’être quelqu’un d’autre. Petit à petit, Becky, rebaptisée Sasha, va entrer dans le cercle privé de Chloé et tenter de découvrir les causes de sa mort.

Oscillant entre thriller et thriller psychologique, Chloe est une série qui se démarque. Le concept de la série a tout pour plaire aux fans d’investigation. Nous retenons notre souffle de surprise devant les épisodes. Becky/Sasha joue un jeu dangereux et rien ne dit que ça finira bien pour eux. Nous sommes ravis de démêler les fils mystérieux de la mort de Chloé, un à la fois. Si tout dans sa vie semblait parfait, ce n’était qu’en surface.

See also  L'anime Le détective est déjà mort obtient la saison 2

Si l’on reconnaît quelques longueurs et invraisemblances, le scénario est de Chloe tient bien. On se laisse happer par le mystère qui nous fait frémir. Les mensonges s’accumulent et nous aussi nous sommes inquiets.

Une juste répartition

Mais qu’est-ce qu’un bon spectacle sans un bon jeu d’acteur ? Voici Erin Doherty, distinguée princesse Anne dans La Couronne, qui porte la série presque à elle seule. Elle est assez convaincante dans le rôle de cette jeune femme perdue dans sa vie, accrochée au bonheur qu’elle partageait autrefois avec son amie Chloé, qui s’invente régulièrement des vies, des noms et des personnalités. Le rôle lui va comme un gant. Sans mettre Becky Green sur un piédestal ni excuser certaines de ces actions, la justesse de l’interprétation d’Erin Doherty permet de comprendre l’angoisse du protagoniste.

Après tout, les seconds rôles de Chloe sont également très bons. Billy Howle (Le serpent) dans le rôle de l’humble veuf maîtrise sa partition tandis que Poppy Gilbert (Ne pas aller) prête ses traits à l’omniprésente Chloe Fairbourne.

Une performance en altitude

Derrière les caméras et en écrivant Chloe, on retrouve Alice Seabright. Pour ceux qui ne connaissent pas son nom, la réalisatrice et scénariste a encore une grosse série sur sa liste. En fait, elle a travaillé sur quelques épisodes de éducation sexuelle.

Chloe fait un travail formidable en capturant une atmosphère étrange et lourde. On flâne dans les rues de Bristol et on sent presque l’odeur salée de la mer. Le décalage entre la vie de Beck Green, dans une triste maison de la côte, et ce qu’elle crée comme Sasha, côtoyant les copines chics de Chloé, est très bien retranscrit. Ils ne viennent pas du même monde.

See also  Apple annonce déjà l'extension de sa série Loot avec Maya Rudolph

Nous valorisons également une forte présence féminine qui ne tombe pas forcément dans les clichés. Ce n’est pas grave, mais je pourrais aussi bien le signaler.


On pourrait regretter que la série ne compte que six épisodes, mais ce n’est peut-être pas pire. Avec un temps limité, la tension nous a finalement pris complètement à la gorge jusqu’à ce que tout s’accélère vers le résultat final. Si la série n’a jamais pu avoir de suite et que nous n’avons pas eu de bleus, la porte reste ouverte pour une deuxième saison. Mais peut-être devrions-nous changer le nom de la série…

Chloe fait partie de ces bonnes surprises que l’on découvre par hasard en flânant sur la plateforme de streaming, même si Prime Video a décidé de ne pas la mettre en avant. Pourquoi ? Cela reste un mystère. Si l’on regrette quelques incohérences ou passages accélérés afin de tout terminer dans les temps, Chloe est une série qui devrait plaire aux personnes qui aiment le mystère. Ce n’est pas la série du siècle, on est d’accord là-dessus. Mais c’est une série qui mérite plus d’attention. Il va sans dire que VOSTFR est attentif au charme de l’accent britannique.

Regarder sur Prime Video

Leave a Comment