“Il va attendre le plus longtemps possible”: pourquoi Nicolas Sarkozy tarde à soutenir Valérie Pécresse

Désavouée la veille par Jean-Pierre Raffarin, Valérie Pécresse attend toujours le soutien de Nicolas Sarkozy. Mais selon une source de L’Obs, ce jeudi 3 mars, l’ancien président de la République devrait “attendre le plus longtemps possible pour se positionner”.

Nicolas Sarkozy n’a pas fait son choix. Valérie Pécresse perd pied après une rencontre controversée et un contexte géopolitique critique qui ne joue pas en sa faveur. Et pour l’heure, l’ancien président de la République tarde encore à lui apporter son soutien : Sarko voit le manque d’impact des mesures de Valérie Pécresse“, assure une source dans les colonnes de l’Obsce jeudi 3 mars. “Il n’est pas dans une détestation absolue d’elle, mais il va attendre le plus longtemps possible pour se positionner“. Et ce n’est pas faute d’avoir rendu des visites à l’ancien chef d’État dans ses bureaux, rue de Miromesnil à Paris le 11 février dernier.

A l’image d’Emmanuel Macron, qui tarde à confirmer sa réélection, les compagnons de Carla Bruni prennent toujours la température : “Je suis culoz pragmatique : si on est en position de battre Macronje pense que Sarko n’aura pas d’autres choix que de la soutenir”insiste ce visiteur. “Par contre, si on est en difficulté, le peut nous appuyer sur la tête“. Grand absent des meetings de Valérie Pécresse alors qu’un premier tour d’élection approche, l’ancien chef d’État fait profil bas. Ces dernières semaines, de nombreux anciens sarkozystes ont quitté le navire G / D pour s’allier au président de la République, dont Natacha Bouchart, et l’ex-secrétaire d’État à la Santé, Nora Berra. À ce stade, un appui du papa de Giulia ne serait pas de trop refus pour la conseillère de la région Ile-de-France.

>> PHOTOS – Valérie Pécresse, Manuel Valls… Ces politiques ici ont changé de look pour une campagne

Valérie Pécresse face à Éric Zemmour ?

Invitée à défendre son programme face à son adversaire Marine Le Pen, dans l‘Élysée 2022 sur France 2, ce jeudi 2 marsValérie Pécresse change de tactique. Jeudi 10 mars sur TF1, la compagne de Jérôme Pécresse affrontera finalement, le patron du parti Reconquête : “C’est incompréhensible”déplorent les cadres du RN dans les colonnes du Indiquer. “Elle va se faire écrabouiller par Zemmour. Pécresse, il peut la mettre en pièces, alors que Marine Le Pen peut encore s’en sortir face à lui”. De son côté, la fille de Jean-Marie Le Pen n’affrontera aucun candidat : “Ils se sont tous dégonflés, c’est à se demander s’ils avaient piscine“, étrille fils entourage.

Crédits photos : Aurélien Morissard / Panoramique / Bestimage

Leave a Comment