Il a tout lâché pour se reproduire… des escargots

Il y a un an, il a acheté la totalité du hameau de Froment à Saint-Julien-de-Crempse dans la commune nouvelle d’Eyraud-Crempse-Maurens (Dordogne). S’il a plein d’idées pour la présentation de ses huit bâtiments sur 7 000 m², il investit surtout dans sa nouvelle activité : l’élevage d’escargots.

“Naturellement en bio”

Rien ne prédestinait Alexandre Python à cela. Franco-suisse, il a passé toute sa vie en Suisse à conduire des bus publics. Mais il y a cinq ans, il a tout laissé tomber. “Sac à dos sur l’épaule, sans argent, sans rien comme l’émission ‘Nus et culottes’, je suis partie à l’aventure. »

Ils tentent leur chance à Marseille avec Jenny, qui deviendra sa femme. “Nous n’avons pas aimé l’ambiance. Trop de monde, trop grand, trop bruyant, trop cher, trop polluant… » Puis ils ont entendu parler de la Dordogne, notamment de Montagnac-la-Crempse, par le bouche à oreille.

Alexandre et Jenny avec deux de leurs trois enfants.


Alexandre et Jenny avec deux de leurs trois enfants.

Grégory Morizet

Le rush était là tout de suite : « Nous avons tout de suite eu un bon contact avec les gens. Nous avions retrouvé l’esprit d’entraide rurale que nous aimions. Séduits, ils partent à la recherche d’une maison, finissant par acheter tout un hameau.

que faire de cet endroit “Dame Nature nous a donné le tuyau”, sourit Alexandre. Autrement dit, en observant le grand nombre d’escargots présents, il a eu l’idée de participer à leur élevage, “en bio, bien sûr”.

“Les Escargots du Hameau”

Première affirmation : « L’héliculture fait partie de la culture locale ». Deuxième constat : « La France, premier consommateur mondial d’escargots, en importe 85 %. » Et cette conclusion : « La difficulté n’est pas de vendre la production, mais de la réaliser, car c’est une culture exigeante. »

Alexandre Python a commencé avec 50 000 gastéropodes : moitié écureuils, moitié gros-gris. Pour ce premier lot il a réalisé des vidéos où vous pourrez le suivre pas à pas. Sur sa chaîne YouTube Les Escargots du Hameau vous pouvez découvrir une vingtaine de formats courts, tutos instructifs et fantaisistes.

Cet été-là, ses escargots ont résisté à la canicule sans encombre, “en entrant dans un état d’esthétisation”. Elles se termineront donc un peu plus tard que prévu, à savoir à l’automne. Et alors ? “Je la transforme. Je vais en refaire de façon traiteur, avec du beurre à l’ail ou du beurre à la truffe. D’autres sont cuisinés pour les restaurateurs, certains en vrac ou à la douzaine…”

Leave a Comment