Halle : Michel Chapuis, maire du Puy, a été placé en garde à vue mercredi

Le maire du Puy-en-Velay a été placé en garde à vue mercredi matin. Cette dernière a été levée le jour même, en fin d’après-midi. Michel Chapuis a été entendu dans le cadre de l’enquête préliminaire diligentée par le parquet du Trésor national pour des accusations de “favoritisme, corruption et influence” dans l’affaire de la délégation de service public du futur marché couvert du Puy-en-Velay.

L’information nous a été confirmée jeudi par le parquet du Trésor national. « Mercredi, le maire du Puy en Velay a été placé en garde à vue. Celle-ci a été levée hier soir. L’enquête préliminaire est en cours. »

Demandé par éveil Commentant sa garde à vue jeudi soir, Michel Chapuis a déclaré : « Dans le cadre des investigations concernant la mairie et après toutes les auditions qui ont déjà eu lieu, il était évident et légitime qu’en tant que maire, je réponde à la demande du maire PNF pour m’entendre ».

Affaire du marché couvert du Puy : qui risque quoi…

Comme révélé éveil Mardi, trois élus ont été interrogés comme témoins, mardi, à la gendarmerie du Puy. A la gendarmerie du Puy-en-Velay, un conseiller actuel du Puy et un ancien élu de la précédente législature ont été entendus pour répondre aux questions du service de recherche de la gendarmerie de Clermont-Ferrand. Ils ont été convoqués par la justice en fin de semaine dernière. Un conseiller communal, maire d’une commune proche du Puy-en-Velay, a également été entendu mardi. Ce dernier, de par son emploi, faisait partie du dossier d’un des candidats à la délégation de service public.

See also  Affaire Damien Abad : Un élu porte plainte pour tentative de viol, le ministre répond

Parallèlement, des représentants du territoire, de la ville et de l’Agglo du Puy ont également été consultés. Le PNF ajoute ce jeudi que “deux personnes ont été placées en garde à vue lundi. Elles ont été relevées dans la nuit” sans en dire plus.

Affaire des halles : Et maintenant les enregistrements…

C’est un nouvel épisode du feuilleton du Marché Couvert qui secoue la ville du Puy et sa commune. Le PNF soupçonnerait du favoritisme dans l’attribution de la délégation de service public (DSP) des halles.

Une écoute et une ambiance conviviale

Pour rappel : Des deux actes en course, celui du duo Guillaume Fourcade et Frédéric Bayer a été retenu en décembre dernier. Le candidat évincé du DSP, le leader du Ponot Alexis Haon, a saisi le tribunal administratif de Clermont-Ferrand en février dernier et porté plainte contre X auprès du parquet du Puy-en-Velay pour favoritisme.

Ces auditions, conduites mardi, confirment que l’enquête semble être menée avec le sérieux qui caractérise le PNF, la plus haute autorité judiciaire française en charge des affaires de corruption financière, a déclaré Alexis Haon. Nous ne pouvons que nous féliciter. Pensez-vous qu’ils sont de retour au Puy à cause de simples doutes ? Ce n’est pas mon avis. J’ai toute confiance dans le système judiciaire pour poursuivre cette enquête et j’attends avec impatience le résultat.

“Les deux dossiers de candidature ont été traités de la même manière et une sélection a été faite dans l’intérêt de la ville et selon certains critères, en respectant un cahier des charges”, expliquait en avril dernier le maire du Puy Michel Chapuis. La justice déterminera s’il y a eu des erreurs administratives. » Fin mars, une impressionnante perquisition a été lancée à la mairie du Puy et dans les locaux de la communauté d’agglomération du Puy. Cette dernière a été complétée par des perquisitions domiciliaires de salariés (documents, ordinateurs et téléphones portables ont été confisqués) et, surtout, quatre personnes, un élu et trois salariés, ont été placées en garde à vue. Le même jour, Médiacités publiait sur son site Internet un large article intitulé « Marché public manipulé dans le fief de Laurent Wauquiez ».

See also  M. Trudeau, s'il vous plaît ne touchez à rien d'autre

La commune du Puy-en-Velay contre-attaque quelques jours plus tard. Suite à l’exposition et à la publication des dossiers de “l’affaire”, le maire Michel Chapuis a saisi les procureurs, confrontés à des méthodes qu’il dit “plus flippantes”. Selon lui, “comme dans la série télévisée”, “des enregistrements, vraisemblablement au moyen de micros cachés” permettaient d'”espionner” les élus et les fonctionnaires à l’intérieur de la mairie…

Affaire du marché couvert : la mairie du Puy attaque et saisit le procureur (vidéo)

Depuis, et malgré le contexte, les travaux sur le Marché Couvert ont bien avancé puisque le recours n’est pas suspensif. Les lauréats de la délégation des officiels, Guillaume Fourcade et Frédéric Bayer, sont également très actifs avec une campagne de recrutement et une communication vigoureuse pour une ouverture prévue en octobre, comme si rien ou presque ne s’était passé… « Je suis surpris que la ville arrête les travaux liés à la concession de la fonction publique dans l’attente des résultats de l’enquête, a réagi Alexis Haon mardi soir. Je pense que ce serait le strict minimum, surtout si l’enquête confirmait les allégations présumées de corruption, de trafic d’influence et de favoritisme. »

Le Puy-en-Velay : Malgré les investigations du Procureur du Trésor national, les halles du marché prennent forme

Reste à savoir si l’assignation à comparaître et la garde à vue aboutiront. En tout état de cause, le Parquet national reste mobilisé dans cette affaire, même si l’on peut légitimement se demander s’il s’agit bien du seul dossier litigieux dans cette enquête…

Christophe Darné

Leave a Comment