EN DIRECT – Législatives : l’opposition rejette la coalition et renvoie la balle à Emmanuel Macron

Les détracteurs de Borne contre le RN : “Il faut prendre acte du choix fait par les Français”, estime Chenu

Sébastien Chenu est revenu sur les critiques du Premier ministre à l’égard du RN, dont elle mettait en cause le républicanisme :

“Elle doit prendre note de la décision des Français, qu’elle le veuille ou non. C’est un débat dépassé.”

“Il faut qu’elle arrête d’être un fantôme et qu’elle nous respecte car nous représentons des millions de Français”, a-t-il encore attaqué.

“Macron ne veut pas accepter son échec”, attaque Chenu

Sébastien Chenu, le député RN élu dans le Nord, porte-parole de son parti et candidat du mouvement “Perche”, est invité ce matin sur CNews.

“Emmanuel Macron ne veut pas présumer de son échec et évoque son opposition”, a-t-il déclaré au début.

Puis il a exigé : “Il faut qu’il nous dise ce qu’il propose aux Français, changer de braquet, notamment en matière de pouvoir d’achat, faire reculer la réforme des retraites, poursuivre l’immigration.”

Borne “ne se pose pas de questions” sur son avenir à Matignon

La Première ministre Elisabeth Borne a déclaré jeudi soir à LCI qu’elle ne devait pas se poser de “questions” sur son avenir à Matignon, malgré les appels à sa démission de l’opposition. Lorsqu’on lui a demandé si elle était “prêtée”, elle a répondu :

“Je ne me pose pas de telles questions, j’agis”.

Selon un sondage, plus de la moitié des Français souhaitent un changement de Premier ministre

Une enquête Odoxa pour Le figaro montre ce jeudi que près de trois Français sur quatre (70%) estiment qu’Emmanuel Macron est responsable de la situation politique après les élections législatives.

See also  face aux menaces de licenciement, les entreprises tiraillées entre rigidité et agitation

Pour 57% des Français, il n’y a pas d’autre solution que de changer de Premier ministre pour sortir de la crise.

Par ailleurs, 83 % des Français estiment qu’Emmanuel Macron sortira affaibli de ces élections législatives et 76 % estiment qu’il sera empêché de mettre en œuvre son programme.

Président du comité des finances: Borne dit que les députés de la majorité ne voteront pas

Elisabeth Borne a affirmé sur LCI ce jeudi soir que “les députés de la majorité respecteront la tradition de ne pas voter” pour la présidence de la commission des finances à l’assemblée.

Bompard, Braun-Pivet, Rabault… Ces visages qui veulent plus de poids à l’Assemblée nationale

Chef de groupe nouvellement élu postulant à la commission des finances… Plusieurs personnalités de la nouvelle Assemblée nationale joueront ou pourraient jouer des rôles de premier plan au cours de la nouvelle législature à venir.

>> On fait le point sur ces députés qui vont suivre ces cinq prochaines années

Au Conseil national du PS, Olivier Faure défend son “pari fou” contre “les éléphants”

“On aurait pu aller au cimetière pour suivre les éléphants”. Le Premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure a défendu ce jeudi soir son “pari fou” sur le rassemblement à l’intérieur des Nupes, qui a été rejeté par de nombreux responsables du parti.

« J’ai tout entendu, j’ai aussi tout soutenu. Avec vous, j’ai gagné ce pari fou de faire plus avec moins”, a-t-il déclaré.

Le groupe socialiste à l’assemblée “sera composé de plus de trente députés européens”, contre 27 lors de la précédente législature, Pierre Jouvet, secrétaire national, a souligné que “sans le rassemblement nous n’aurions pas pu entrer dans l’assemblée plus de 5 ou 6 députés”, vu le résultat des élections présidentielles où la candidate socialiste Anne Hidalgo avait obtenu 1,7% des voix.

See also  MotoGP Global Series 2022 : manche 1 (vidéo en direct à 19h)

>> Notre article complet

Salut!

Bienvenue dans ce message direct dédié au suivi de l’actualité politique de ce vendredi 24 juin.

Leave a Comment