Coupe du monde : Les Bleus font leurs débuts dans la compétition, Giroud entre dans l’histoire

La France, championne du monde en titre, a fait son entrée en Coupe du monde en battant l’Australie 4-1 à Doha mardi, grâce notamment à un doublé d’Olivier Giroud, qui a terminé co-meilleur buteur avec Thierry Henry en équipe de France (51 buts) .

Rabiot (27′), Olivier Giroud (32′, 67′) et Kylian Mbappé (68′) ont marqué les buts après le match nul 0-0 entre la Tunisie et le Danemark dans l’après-midi qui a mis les Français seuls en tête du groupe D pourrait aller.

L’Australie a ouvert le meilleur buteur par Craig Goodwin (9′). Privé du Ballon d’Or Karim Benzema, des milieux régulateurs Paul Pogba et N’Golo Kanté, blessés, du défenseur Raphaël Varane, laissé sur le banc, et du trop rapide Lucas Hernandez, blessé dès la 9e minute – et remplacé par son frère Théo quatre minutes plus tard – le blues a dû se réinventer.

L’histoire a mal commencé. Après une entame de match dynamique, les hommes de Didier Deschamps encaissent un but en début de match. Goodwin se retrouve seul dans la surface de réparation, oublié par Benjamin Pavard, et trompe sans effort Hugo Lloris (1-0, 9e). Douche glacée ! Dans les minutes qui ont suivi, les Français ont été envahis par le doute.

coupeur de taille d’échantillon

Les flashs de Kylian Mbappé à gauche et Ousmane Dembélé à droite, supersoniques et imparables dans leurs couloirs, laissaient certainement entrevoir la possibilité de rattraper le retard. Mais c’est Adrien Rabiot, le milieu de terrain de la Juventus devenu chef d’orchestre, qui remet l’équipe dans le jeu et relance la machine confisquée.

Il a d’abord réussi de la tête un ballon en profondeur de Théo Hernandez, qui est entré en jeu pour son frère Lucas (1-1, 27e). Cinq minutes plus tard, le même Rabiot grappillait avec colère un ballon mal lancé par les Australiens pour servir magnifiquement Olivier Giroud dans la surface de réparation.

L’avant-centre de 36 ans a marqué son 50e but sous le maillot bleu (2-1, 32e) pour devenir le doyen des meilleurs buteurs de l’équipe de France au Mondial devant Zinédine Zidane, qui à 34 ans avait inscrit une Panenka lors de la Coupe de 2006. finale contre l’Italie. Dirigés par les Australiens, ils ont été contraints de prendre des risques et d’ouvrir des espaces.

Le dossier d’Henri

Et Giroud a eu son moment de gloire, le 71e de ce match de Coupe du monde, dans lequel seule la blessure de Benzema lui a donné une place de titulaire. L’avant-centre de l’AC Milan servi par Mbappé a inscrit le 4e but des Français et, surtout, son 51e sous le maillot au coq.

Ses coéquipiers l’ont chaleureusement célébré : il vient d’égaler le record de buts de l’histoire en équipe de France, détenu par son aîné Thierry Henry depuis 2009. Peu avant cela, il a eu la première occasion de doubler Henry d’une moto spectaculaire dans la surface de réparation, mais a malheureusement raté le but (50e).

Pendant ce temps, Mbappé avait protégé la France en consolidant la supériorité des champions du monde en seconde période et en rentrant de la tête sur un centre de Dembélé (3-1, 68e).

Cette victoire face à un adversaire assurément à la portée des Bleus permettra à Didier Deschamps de préparer la suite avec plus de sérénité. Il avait certes aligné six tenants du titre de la finale de la Coupe du monde 2018 au coup d’envoi : le trio d’attaquants Mbappé-Griezmann-Giroud, les arrières latéraux Benjamin Pavard et Lucas Hernandez et le capitaine des gardiens Hugo Lloris.

Mais les défenseurs centraux Dayot Upamecano (24 ans)/Ibrahima Konaté (23 ans) ont eu envie d’expérimenter. Elle ne le méritait pas jusqu’au retour prévu de Varane, qui revient de blessure et s’est reposé par précaution.

Leave a Comment