“C’est l’école de la vie” : Antiboise Ofé défend sa place dans l’émission The Voice de samedi soir sur TF1

Dernière étape avant les demi-finales en direct. Ce samedi à 21h10 sur TF1, l’Antiboise Ofé repart pour les Super Cross Battles sur le plateau de The Voice.

Sauvée il y a deux semaines par son entraîneur Marc Lavoine, la jeune femme de 21 ans avoue avoir eu un vrai boost émotionnel : “C’est le bordel. Si tu penses être éliminé, mais qu’au final tu restes… Tu es content, c’est certain. Mais en même temps, vous n’êtes pas satisfait de vous-même. Tu sors de là, tu as un sentiment de déception, mais pendant que tu es sauvé, et c’est bien.

Oui, quand Ofé parle il y a toujours un peu de poésie, des réflexions philosophiques. Ne croyez pas qu’elle se donne un sexe. C’est sa nature qui veut qu’elle occupe son univers à nos côtés.

Connectée à ses émotions, la chanteuse n’a jamais vécu le spectacle sous l’angle de la compétition. Comme je l’ai dit, être ici signifie avoir déjà gagné.

Jetée sous les projecteurs, elle avoue avoir découvert un monde. Celle de la télé, des grosses productions, des journées marathon et des performances flash : “Vous attendez beaucoup pour un spectacle de trois minutes. C’est particulier, c’est très différent de l’ambiance vitrine, mais c’est une belle expérience. C’est l’école de ta vie. Vous apprenez beaucoup rapidement.« Comme gérer une nouvelle connaissance.

“Je reçois beaucoup de messages d’amour”

La communauté d’artistes, très active sur les réseaux sociaux, a élargi ses rangs au fil des diffusions. Qui y trouve-t-on ? “C’est très hétérogène, mais j’avoue que je n’ai pas de très jeunes. Ça commence à 13 ans et j’ai des gens dans la vingtaine, la trentaine, la soixantaine. C’est bien!

See also  De nombreux militants du climat au rendez-vous TotalEnergies, qui a pourtant lieu, notes et comptes-rendus du groupe de travail

Et pas question de la jouer inaccessible : “J’essaie d’être un peu plus près d’eux.” En témoignent les questions auxquelles elle répond dans la story, par exemple : “Je veux garder un lien et répondre le plus possible. Je reçois beaucoup de messages d’amour, il y a aussi des personnes de grande taille, mais c’est super cool.

Et en chair et en os c’est pareil : “Oui, il m’arrive que des gens m’arrêtent pour me parler. La dernière fois, une gentille dame m’a regardé et m’a dit : mais tu chantes trop bien. C’était fou mais super touchant.

Reconnaissante de cette mise en lumière et des encouragements du public, la compositrice noctambule planche sur sa prochaine tournée. Ce sera en France cet été.

Avant que? Des fusillades, un clip. De la Création. Nuits blanches. Rêves. Beaucoup. Mais réel. Difficile. Pas de papier mâché. Le genre qui se matérialise. Et il n’y a pas que la télévision.

Leave a Comment