Caroline Magne, l’ex-femme d’Eric Ciotti, visée par une enquête du PNF sur ses multiples emplois

Eric Ciotti et Caroline Magne au Festival de Cannes 1996 à Cannes (Alpes-Maritimes).

Pouvez-vous physiquement et juridiquement regrouper jusqu’à quatre ou même cinq fonctions aux frais du contribuable ? C’est la question que doit trancher le procureur national financier (PNF), qui a ouvert mardi 22 novembre une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics en rapport avec la carrière de l’ex-femme d’Eric Ciotti (Les Républicains, LR), Caroline Magné. Les investigations, a précisé l’autorité judiciaire, ont « aux fins de vérifier la validité des éléments publiés dans la presse »comment ça se passe Le canard enchaîné mercredi 16/11

L’hebdomadaire satirique a rendu compte des nombreux postes qu’a occupés Caroline Magne depuis 2005 : d’abord attachée de presse de l’actuel maire de Nice, Christian Estrosi, dans le département des Alpes-Maritimes, elle est également devenue en 2007 députée du député Eric Ciotti. Lorsqu’il reprend la présidence du Conseil général, elle devient sa directrice de cabinet, mais reste assistante parlementaire.

En 2008, elle est également nommée directrice de cabinet de la municipalité de Nice et est toujours en charge des relations presse de Christian Estrosi à la mairie, regroupant trois fonctions – quatre en y ajoutant ses fonctions d’assistante parlementaire, restant jusqu’en 2016. Elle a également pris la relève de 2010 à 2012 la direction du Nice Jazz Festival.

A lire aussi : Eric Ciotti rejette toute offre d’emploi douteuse de son ex-femme

Le canard enchaîné et publication ont trouvé trace d’autres fonctions, puisqu’elle aurait aussi travaillé occasionnellement pour le diocèse de Nice et donné quelques cours de communication politique dans des établissements privés. À publicationces emplois cumulés offrent à Caroline Magne un revenu conséquent, jusqu’à 94 500 euros bruts en 2009.

Certificats fournis

Caroline Magne a exercé d’autres fonctions, devenant Directrice Générale des Services de la petite commune de La Colle-sur-Loup (Alpes-Maritimes), près de Nice, de 2014 à 2016. En 2016, elle se lance dans une autre carrière, en tant que directrice de la communication pour la société de production Fimalac, puis pour Sohorance. Elle devient également metteur en scène, adaptant des livres pour enfants au théâtre. Ernest et Célestinepuis le personnage de l’étudiant Ducobu, célèbre idiot comique.

En 2021, elle réintègre les collectivités territoriales des Alpes-Maritimes, devenant Directrice Générale des Services, puis “Conseillère spéciale” auprès de la ville de Mandelieu-La Napoule (Alpes-Maritimes), dont Sébastien Leroy est Maire (LR), se dit proche d’Eric Ciotti.

Il vous reste encore 33,07% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Leave a Comment