Aurore Pernollet a fait du bon boulot – News

Aurore Pernollet a terminé le Tour du Gévaudan Occitanie avec le sourire. « Je suis assez content de cette performance. Les sensations ont été bonnes tout au long de l’étape.devina-t-elle, avec DirectVéloDimanche après la 4ème place du match retour de la manche française de la Coupe des Nations Junior Filles.

“J’AI PRIS LES BONNES ROUES”

L’étape s’est jouée au sprint. “Ça a beaucoup roulé dans les derniers kilomètres, rapporte la Haute-Savoyarde. Nous savions d’ailleurs dès notre entrée dans Mende qu’il était impossible de remonter. Il y avait plusieurs îles directionnelles et de nombreux ronds-points. Nous avons dû être placés dans la rue principale en face de Mende. Ça a continué à freiner, tout le monde voulait se remettre en piste.. Dans le peloton ils sont alors une bonne cinquantaine à espérer faire un bon résultat sur cette étape bien plus accessible que la veille. Aurore Pernollet manœuvre parfaitement dans les derniers kilomètres. « J’ai pris les bons vélos. Dans les deux derniers virages, j’ai filé à l’intérieur sans vraiment penser à ce qui pourrait arriver. J’ai tout donné. Je remonte à quelques mètres de la ligne. Même si c’était elle “un peu déçu” Le pensionnaire de Pôle France a dû manquer le podium “Pas de regret” au départ de Mende (Lozère).

Cette place d’honneur intervient après une première étape compliquée. Aurore Pernollet a souffert dans la montée du Jalabert alors qu’elle était encore dans le peloton en bas de la montée finale. “Je n’avais pas de très bonnes jambes. J’avais mal au ventre. J’ai terminé 54. Ma 4e place est une belle revanche car samedi a été vraiment décevant.

UN BINDA TROFEO PICCOLO FAVORABLE

See also  Place en demi-finale hommes avec Nadal-Zverev et Ruud-Cilic

Au début de la saison, elle a participé au Piccolo Trofeo Binda, le premier tour de la Coupe des Nations. « J’ai pu évaluer le niveau, voir mes difficultés et identifier les axes d’amélioration. Aujourd’hui (dimanche), je suis très content du placement et du sprint que j’ai fait.” Elle estimait un an après sa 15e place à Mende sur la deuxième étape de la précédente édition du Tour du Gévaudan Occitanie.

Ce résultat confirme la préparation hivernale du sociétaire de l’équipe Centre-Val de Loire, licencié par l’AC Bas Berry. “L’année dernière, fin août, j’ai eu une mononucléose. Je me suis reposé tout l’automne. Cet hiver-là, quand j’allais mieux, j’ai pu bien travailler.. Notamment avec un stage en Hypoxie à Cops 25 en février dernier. “C’était vraiment trois semaines très profitables au cours desquelles nous avons pu bien nous préparer. Ma préparation s’est bien passée”. Elle peut commencer à suivre ses rendez-vous clés de la saison. « Pendant la saison estivale, mes objectifs sont les championnats nationaux. Il y a aussi des championnats d’Europe et du monde sur piste et sur route.

Leave a Comment

x