Au carrefour de Limoges, le radar du chantier A20 clignote, clignote, clignote… mais la limitation de vitesse change ce vendredi 23 septembre

Sur l’A20, une partie de la chaussée sud-nord près de la zone nord de Limoges est quelque peu rétrécie car un camion a roulé sur le pont sous l’autoroute sur l’avenue de Beaubreuil. En venant du sud en amont, l’A20 n’est plus limitée à 110 km/h mais à 90 km/h, puis peu après la sortie Ester-Aquapolis (sortie 31) à 70 km/h, jusqu’à la sortie du rétrécissement de la chaussée juste avant la sortie 28 (RN 520-Grossereix).

Un radar de localisation a été installé sur cette partie, limité à 70 km/h, qui clignote toute la journée (et toute la nuit). Certains automobilistes protestent. Mais ce vendredi 23 septembre, une nouvelle restriction sera instaurée. “Les limites de vitesse actuelles et notamment cette zone de 70 km/h à proximité de l’ouvrage restent d’actualité et doivent être maintenues”, précise la préfecture. Néanmoins, il a été jugé possible d’assouplir et ainsi d’augmenter la vitesse du contrôle radar à 90 km/h, tout en conservant sa vocation de ralentissement devant une zone dangereuse. »

Pas de signalétique ?

Sur des sites/forums spécialisés comme Radars-auto.com, en lien avec ce site Radar (aka Autonomous Radar), on retrouve les protestations “habituelles” contre les radars : “pompe à fric” pour certains, “caisse automatique” pour d’autres. Mais certains témoignages trouvés sur ce forum ou que nous avons pu recueillir directement depuis notre site évoquent autre chose. Pour eux, non seulement l’emplacement du radar est discutable, mais aussi le fait que, selon eux, il n’y avait pas de panneaux avec la limite de 70 km/h début septembre.

“J’y étais le 4 septembre et j’ai été flashé”, raconte Thierry, qui se déplace beaucoup sur toutes les routes du département pour son travail. J’avais ralenti, je roulais à environ 80 km/h. Je n’ai vu aucune signalisation. J’étais en route pour travailler avec une collègue et elle n’a pas vu de panneau non plus. Le soir j’y suis retourné exprès et je n’ai vu aucune signalisation. Honnêtement, je pense défier la Primaire. » « Deux de mes collègues ont été flashés sur l’A20. C’était il y a deux semaines », raconte Laurent. Des collègues travaillant dans la zone industrielle nord de Limoges qui n’ont pas vu les panneaux non plus.

“Une notification concernant la limite des 70 km/h et sur ce radar a été faite par la préfecture (via communiqué de presse et sur nos réseaux sociaux)”

assure la préfecture de la Haute-Vienne (vide)

Et pour certains c’est “jamais deux sans trois”… “Flashé 3 fois en 3 jours, chacun à une vitesse de près de 80 km/h. Les amendes sont arrivées presque en même temps donc je n’ai pas pu remarquer mon erreur… Toujours prudent sur la route, j’en ai vraiment marre de voir ce genre de piège et je n’ai pas vu de panneaux sur la route à partir de 70km/ h sur la portion !!! », indique « Tiséb87 » sur Radars-auto.com.

Un flash ou deux en rétro

Pour y voir un peu plus clair, nous avons arpenté la préfecture de la Haute-Vienne. « Le radar a été installé le 26 août avec un caractère de reconnaissance d’une semaine. Le radar a été mis en place en urgence pour sécuriser l’ouvrage et assurer la sécurité des automobilistes, qui font désormais face à un “rétrécissement des voies”, précise la préfecture, ajoutant “qu’un avis de la limite des 70 km/h et sur ce radar était faite par la préfecture (via communiqué de presse et sur nos réseaux sociaux)”. La signalétique (voir encadré) est également incluse.

“Bien sûr il y a des signes, à 90 puis à 70 km/h. Je ne sais pas s’il y en a eu plus tôt ce mois-ci, mais j’y vais régulièrement depuis le 13 septembre et les panneaux sont en place. Chaque fois que je passe devant, je vois un éclair ou deux dans mon rétroviseur », raconte Michel.

D’autres évoquent une signalétique “peu claire”: un des 70 panneaux est affiché à la bretelle d’entrée et de sortie menant à Beaubreuil et au supermarché cora. Ils croyaient, disent-ils, que seule cette partie est limitée à 70 km/h.

« En fait, répond la Préfecture, ce panneau ne concerne que les usagers venant de la bretelle du boulevard Schuman, car les usagers circulant sur l’itinéraire ont déjà rencontré la séquence décrite ci-dessus (les panneaux au 70 sur l’A 20, Note de l’éditeur)”.

Derrière les barrières de sécurité, le radar de chantier sur l’A20.
Ce type de radar est facile à repérer : placé sur le bord de la route, il est plutôt trapu, blanc avec des bandes réfléchissantes. On pourrait (presque) croire un engin de chantier stationné là qu’il peut reprendre le travail dès le lendemain… A la différence qu’il clignote et vous coûte moins cher sur l’A20 avec 135 euros (réduction ou majoration d’amende) points sur le Permis de Conduire et souvent un petit coup porté à l’estime de soi.

signalisation

Sur l’axe A20
– à droite du fossé de Chastaing, l’axe est limité à 90 km/h et des panneaux d’avertissement
– en pré-alerte pour la zone de la structure endommagée, 2 panneaux indiquant la présence du radar ;
– comme signal pour les panneaux 70 km/h dans le terre-plein central (TPC) et la bande d’arrêt d’urgence (BAU), 300 m avant la zone réglementée ;
– Panneaux 70 km/h en TPC et BAU à droite de la zone réglementée.

En venant par la bretelle d’accès du boulevard Schuman :
– un panneau indiquant la présence du radar ;
– un panneau permanent de limitation à 50 km/h dans le virage ;
– un panneau de limite de 70 km/h sur le BAU de la voie de franchissement à l’endroit où se trouve normalement le panneau de limite de 110 km/h, qui est caché.

Nathalie Goursaud

nathalie.goursaud@centrefrance.com

Leave a Comment