A Agen, l’équivalent d’un mois de pluie est tombé en une heure

En quelques minutes, les routes sont devenues impraticables. A 11h00, la police principalement…

En quelques minutes, les routes sont devenues impraticables. A 11 heures, la police a notamment bloqué plusieurs voies. De nombreux coureurs se sont retrouvés piégés dans l’eau en quelques secondes.

Dans le même temps, trois collèges sont touchés et quatre écoles, ce qui correspond à 350 élèves, doivent être évacuées : les proviseurs demandent aux parents de venir chercher leurs enfants car les plafonds de toutes les classes absorbent l’eau. Plusieurs commerces du centre-ville et de la périphérie ont également dû fermer en raison de problèmes d’infiltration. Parmi eux, le magasin But a dû licencier ses 20 employés.

Les pompiers ont été appelés une centaine de fois en moins d’une heure. Sous-sol, sous-sol inondé, maison foudroyée : Ils sont intervenus près de 80 fois à cause de la tempête. Au total, 1 500 personnes ont été privées d’électricité. Enfin, de nombreux équipements publics ont été endommagés par les pluies, comme la piscine couverte Aquasud.

“Tropical”

Selon Météo-France, cet épisode orageux est notamment dû à la coïncidence d’air chaud accumulé et de vents d’altitude. En moins d’une heure, 45,9 millimètres de pluie sont tombés. C’est à peu près ce que le département irrigue pendant un mois de juin classique (58mm). Il a beaucoup plu, surtout entre 10h24 et 10h30 : 11 millimètres d’eau en six minutes. “C’était tropical”, commentent les météorologues.

“Nous sommes dans un épisode de 50 ans”, explique Valérie Pitous, directrice de cabinet du maire d’Agen Jean Dionis. On reste cependant bien loin de l’épisode de la nuit du 8 au 9 septembre 2021, où plus de 100 millimètres d’eau sont tombés sur la ville en quelques heures. Cependant, 45,9 mm d’eau suffisent pour saturer les filets. Et de retrouver certains habitants du quartier Jasmin, notamment rue des Charretiers, déjà durement touchés en septembre. « Deux fois en moins d’un an, c’est trop. On n’en peut plus », soupire Françoise, armée de son balai. Ses meubles et appareils électroménagers ont de nouveau été mis à l’épreuve. « Nous venions de terminer les travaux après le mauvais temps de l’année dernière. »

See also  mère accusée

Ce jeudi le département était en alerte et rien d’aussi violent n’était a priori annoncé. “Les prévisions n’ont pas coché les cases d’une alerte orange avec des vents associés et dans une zone géographique plus proche de celle du département que de la ville”, précisent les spécialistes de Météo-France. En fait, le phénomène était particulièrement localisé dans la préfecture de la ville.

Les masses d’air devraient se refroidir à partir de ce vendredi, prévoit Météo-France. Cela annonce une météo presque automnale pour samedi. Avec des températures qui ne dépasseraient pas 20 à 22 degrés pour le Lot-et-Garonne. Les ciels traînants devraient stagner quelques jours après la perturbation, “mais avec un retour du beau temps, pas trop chaud, autour de 29 degrés”, à partir de mardi 28 juin ou mercredi 29 juin.

Leave a Comment

x